Afrique/pandémie

Madagascar : une punition cocasse pour les désobéissants à la règle du port de masque

Judicaël C. GBETO 29/04/2020 à 18:44

Surpris sans un masque de protection pendant la pandémie de Covid-19, tout Malgache s’expose à une sanction bien plus simple. Balayer les rues ou exécuter les travaux d’intérêt général.

Le pays du Covid-Organics, en plus d’avoir trouvé le remède à la pandémie, a innové dans ses stratégies de contourner davantage cette crise planétaire. Le 20 avril dernier, le président malgache Andry Rajoelina a publié un décret levant le confinement, mais rendant le port du masque obligatoire dans des lieux publics.
Selon Africanews, il n’aura fallu que quelque cinq jours pour que les services de police mettent la main sur les premiers contrevenants. « Je ferai désormais attention. Je porterai un masque quand je sortirai dans la rue », a juré un d’eux tout en balayant la rue en guise de punition pour n’avoir pas respecté l’instruction du gouvernement.
Mais, derrière cette prise de conscience, des grincements de dents en sourdine. « Il ne devrait pas y avoir de telles sanctions. Les autorités ne devraient pas forcer les gens à porter un masque », déplore un autre fautif.
Les récentes statistiques font état de 128 cas de coronavirus pour 82 guérisons. Et aucun décès n’est jusqu’ici enregistré dans la Grande Île.

Lire aussi : Covid-19 : Prudencio et l’UDBN soutiennent le gouvernement à hauteur de 03 millions FCFA




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Facebook