Actualité

Mairie d’Allada, le coût de la nouvelle taxe que les autorités envisagent fixer aux camions

L’investigateur 10/11/2020 à 09:05

La mairie d’Allada, à travers sa première autorité, Joseph Cakpo veut contraindre tous les citoyens de son territoire à contribuer au développement de la commune. Une taxe envisagée pour les camionneurs devant traverser la ville.

Plus rien ne sera comme avant. La nouvelle équipe dirigeante de la mairie d’Allada entend mobiliser les ressources par tous les moyens afin d’atteindre les objectifs escomptés. Ainsi, dans un message de sensibilisation à l’intention des conducteurs hier, elle informe les usagers de la plateforme portuaire Atral « qu’il sera prélevé de tous les camions chargés de marchandises, en partance ou en provenance de l’intérieur du pays, une taxe forfaitaire de 2000 francs CFA au titre de droit de passage ».

Lire aussi : Présidentielle 2021 : Bénin, une nouvelle lettre du parti de Boni Yayi, Les Démocrates au ministre Sacca Lafia

Cette nouvelle taxe qui aura certainement des répercussions sur le consommateur final des marchandises entre en vigueur à partir du 1er décembre 2020. Seulement, les camions dont les conteneurs sont chargés depuis le Port Autonome de Cotonou, sont exemptés de ladite taxe.
Selon de concordantes sources, le communiqué qui sera rendu public à cet effet, serait sur la table du préfet pour avis. Peut-être que l’autorité donnera son aval ou demandé un réajustement du prix.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook