Bénin

Malanville, l’accident s’est produit quelques heures avant l’entrée du cortège présidentiel, selon Orounla

L’investigateur 15/11/2020 à 12:18

Les réseaux sociaux ont été envahis cette journée de samedi 14 novembre 2020. En cause, la mort d’un enfant qui aurait été tué par le cortège du président de la république, Patrice Talon en tournée dans la commune de Malanville.

Mais à la faveur d’un point fait à la presse, le ministre de la communication de la poste et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a battu en brèche la thèse selon laquelle l’enfant a été effectivement tué par la cortège présidentiel. C’était lors de son point sur la 3ème journée de la tournée nationale du président de la République.

Lire aussi : Bénin : Ayadji, les hommages de l’ancien syndicaliste au Professeur Félix Iroko, décédé

"Toute vérification faite, l’accident s’est produit quelques heures avant l’entrée du cortège présidentiel dans la ville". Il s’agit d’un accident de la circulation auquel le cortège présidentiel est totalement étranger", a-t-il ajouté.

Plus est, le ministre a tenu à démentir ce qu’il a appelé rumeur. A l’en croire, « le cortège a roulé à l’allure normale en guise d’observance de toutes les règles de sécurité, vitesse toute modérée ».
Profitant de l’occasion, le ministre Alain Orounla a présenté au nom du gouvernement, les condoléances à la population de la commune de Malanville en général et à la famille éplorée en particulier.



Divers


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook