Bénin

Mic, réaction du ministre Assouman au lancement de la commercialisation du soja

L’investigateur 23/11/2020 à 11:36

Au cours du lancement de la commercialisation du soja, le jeudi 19 novembre 2020 à Djougou, le ministre de l’industrie et du commerce, Madame Shadiya Assouman dans son allocution que voici, a invité les acteurs à faire preuve de conscience afin de relever les défis qui les attendent. Voici l’intégralité de son discours.

DISCOURS
DU MINISTRE DE L’INDUSTRIE
ET DU COMMERCE

A L’OCCASION DU LANCEMENT
LE JEUDI 19NOVEMBRE 2020
DE LA CAMPAGNE 2020-2021
DE COMMERCIALISATION
DUSOJA A DJOUGOU

Lire aussi : Accident  : 04 morts, des blessés graves après la collision entre deux voitures à Allada

-  Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche ;
-  Monsieur le Préfet du Département de la Donga ;
-  Monsieur le Maire de la Commune de Djougou ;
-  Messieurs les membres du Conseil Communal de Djougou ;
-  Messieurs les sages, notables et têtes couronnées de Djougou ;
-  Mesdames et Messieurs les Membres des délégations ministérielles ;
-  Mesdames et Messieurs les Elus consulaires ;
-  Mesdames et Messieurs les Partenaires Techniques et Financiers de la filière soja ;
-  Monsieur le Président de l’Union Nationale des Producteurs du soja (UNPS) ;
-  Monsieur le Président de la Fédération Nationale des Acheteurs des Produits Agricoles et Tropicaux (FENAPAT) ;
-  Mesdames et Messieurs les transformateurs du soja ;
-  Mesdames et Messieurs les Exportateurs du soja ;
-  Mesdames et Messieurs les Responsables des services décentralisés et déconcentrés de l’Etat ;
-  Mesdames, Messieurs ;
-  Chers frères et sœurs de Djougou ;
-  Honorables invités, en vos rangs et qualités ;

Je voudrais, avant tout propos, vous prier d’accepter nos sincères remerciement pour avoir répondu massivement à mon invitation et à celle de mon collègue de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche pour prendre part à la cérémonie de lancement officiel de la campagne de commercialisation 2020-2021du soja.
L’accueil chaleureux que vous nous avez réservé témoigne de votre attachement aux valeurs de la ville carrefour des Kpètoni.

Lire aussi : Bénin : Houngbédji, son Prd désignera son candidat avant les fêtes de fin d’année

La présente cérémonie est une occasion propice pour le Gouvernement de remercier les acteurs de la filière pour leur engagement à faire de cette filière un pilier de croissance économique pour notre pays.

Permettez-moi de saisir l’opportunité de cette cérémonie de lancement officiel, pour adresser, nos remerciements distingués au Président de la République, Chef du Gouvernement, Son Excellence Monsieur Patrice TALON, pour l’attention qu’il ne cesse d’accorder au développement du secteur agricole en général et de la filière soja en particulier.

Cette campagne de commercialisation quele Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et moi-mêmelançonsofficiellement ce jour,jeudi 19 novembre 2020nous permet aussi de faire avec l’ensemble des acteurs de la filière un bilan et d’envisager des perspectives pour un développement de la filière et de l’économie du pays.
Mesdames et Messieurs,

La filière soja est une filière émergente. En plus de sa contribution à la résolution des problèmes d’alimentation et de nutrition des populations, le soja permet d’améliorer les revenus des producteurs et surtout ceux des femmes qui s’adonnent à sa transformation.
Le Bénin, pour la campagne de commercialisation 2019-2020 du soja, avait projeté une production de 257.000 tonnes de soja. A l’arrivée, 266 072 tonnes de soja ont été exportées vers les pays de l’Asie, de l’Europe et de l’Amérique.

Lire aussi : Médias  : titres et parcours de Célestin Akpovo, ancien président de l’UJPB décédé

Mesdames et Messieurs,

A ces quantités exportées, si l’on ajoute celles transformées par les femmes individuelles, les groupements de femmes et les industries locales, nous pouvons affirmer que la production a largement dépassée les prévisions.

Quant au prix pratiqués au cours de la campagne 2019-2020, ils ont évolué de 210 à 180 FCFA le kilogramme, du lancement de la campagne à mars 2020, à cause de la pandémie du COVID 19, avant de remonter à 260 FCFA jusqu’à la fin de campagne.

Nonobstant cette prouesse, plusieurs défis restent encorerelever pour le développement de la filière soja au Bénin. En autres nous avons :

-  l’implication dans les opérations de commercialisation d’acteurs non qualifiés ;
-  le démarrage précoce de la campagne de commercialisation, mettant sur le marché des produits ne répondant aux normes de qualité ;
-  la détérioration de la qualité et du label Bénin aux yeux de nos partenaires importateurs ;
-  le mélange de corps étrangers par des individus véreux à la recherche du gain facile ;
-  la faible organisation des ventes groupées ;

Mesdames et Messieurs,
Le Bénin a signé un protocole d’accord avec la Chine pour l’exportation du soja vers ce grand consommateur. Pour une première année de mise en œuvre de ce protocole, le Bénin a exporté seulement 10 130 tonnes vers la Chine, soit 3.80% des exportations.

Le faible niveau de nos exportations vers ce pays s’explique en partie par la non satisfaction des critères de qualité du soja expédié vers la Chine.

C’est pourquoi, j’invite tous les acteurs de la chaîne d’exportation à redoubler de vigilance en matière de qualité des produits vendus à l’extérieur.

Lire aussi : Bénin : Atacora, une confidence de Talon ce samedi à propos des populations rencontrées

Mesdames et Messieurs,

Au terme des travaux de la CommissionPermanente, vous avez proposé au Gouvernement les conditions de déroulement de cette campagneque le Conseil des Ministres à adopter en sa séance du mercredi 11 novembre 2020.

Ainsi, au titre de la campagne de commercialisation 2020-2021 du soja, les conditions de déroulement se présentent comme suit :
-  prix plancher d’achat au producteur : 175FCFA/kg,
-  date d’ouverture de la campagne : 19 novembre 2020,
-  date de fermeture de la campagne : 30 juin 2021.

Chers acteurs de la filièresoja, au cours de la réunion de la Commission Permanente, nous avions pris de commun accord des engagements pour le respect de ces conditions de déroulement de la campagne. Je voudrais vous exhorter à plus de rigueur et de sérieux dans la mise en œuvre de ces différentes décisions qui vont dans le sens de mieux réussir cette campagne et les campagnes à venir.
Pour ce qui concerne le Gouvernement, les dispositions nécessaires pour la réussite de la présente campagne sont prises, notamment :
• la prise des mesures pour interdire les exportations par voies terrestres ;
• lerespectdes conditions de déroulement de la campagne de commercialisation ;
• l’application des sanctions aux acteurs indélicats.

Lire aussi : Deuil  : le journaliste béninois, Célestin Akpovo alias « Togan » est décédé

Mesdames et Messieurs,
Je voudrais, avant de clore mon propos, vous inviter au strict respect des mesures barrières contre la propagation du COVID19 dans vos opérations de commercialisation de soja.
C’est dans l’espoir d’un lendemain meilleur pour l’ensemble des acteurs de la filière sojaque je déclare officiellement ouverte, la campagne de commercialisation 2020-2021du soja.
Plein succès à cette campagne !
Je vous remercie.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook