Bénin

Ministère des sports : près de 1000 encadreurs de foot formés par une structure décentralisée

L’investigateur 26/01/2021 à 07:59

Démarrée le 06 janvier 2021 au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou, la formation accélérée de trois jours au profit des entraineurs et encadreurs de football a connu son épilogue ce dimanche 24 janvier, simultanément à Parakou et à Natitingou. Au total, 866 bénéficiaires ont reçu des cours théoriques et pratiques.

Fruit de la coopération entre le gouvernement béninois via le ministère des sports et la Fifa, en collaboration avec la Fédération française de football (Fff ), à travers sa direction technique nationale, la formation au profit des entraîneurs a été lancée à Cotonou par deux experts français dépêchés par la Fifa, Pascal Blin et Jean-Claude Lafargue.

Lire aussi : Criet  : mandat d’arrêt international de la juridiction spéciale contre les responsables de Sécuriport

En effet, ils ont été appuyés dans leur mission par six entraîneurs nationaux à savoir : Lafiou Yessoufou, Edmé Codjo, Mathias Déguénon, Basile Agbodjogbé, Ulrich Alohoutadé et Fortuné Glèlè. Après avoir formé 211 encadreurs de football des départements de l’Atlantique et du Littoral, 168 de l’Ouémé et du Plateau, les deux experts de la Fifa qui avaient un agenda très chargé au profit d’autres pays africains, ont dû passer la main à leurs collègues béninois qui ont poursuivi le même exercice avec 142 encadreurs et entraîneurs des départements du Zou et des Collines au stade Tomanaga de Bohicon. 137 encadreurs dans le Mono et le Couffo au stade de Lokossa ; 122 participants du Borgou et de l’Alibori à Parakou ; et 86 encadreurs dans l’Atacora et la Donga à Natitingou.

Lire aussi : Fcbe  : le parti de Hounkpè en réunion demain pour faire le point des parrains

A en croire Dieudonné Mensah, Coordonnateur du Programme pour la Promotion et le Développement des Activités Sportives (Ppdas) du ministère des sports, il s’agit d’une formation basée sur la théorie et la pratique, mais avec un accent mis sur la pratique. Ceci pour permettre à ces encadreurs et entraîneurs pour la plupart, des anciens footballeurs, de mettre véritablement en pratique les cours théoriques reçus.

Il a remercié le gouvernement béninois, la Fifa et la Fff pour cette noble initiative qui fera certainement tâche d’huile. Il finira par demander à ces encadreurs et entraîneurs de ne surtout pas aller dormir sur leurs lauriers après cette formation car on ne finit jamais d’apprendre.

B A



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook