Afrique

Niger : ce que Mahamadou Issoufou gagne en dehors du prix Ibrahim 2020

L’investigateur 12/03/2021 à 11:13

Après avoir quitté ses fonctions, l’ancien président du Niger, Mahamadou Issifou a remporté le prix Ibrahim 2020 pour le leadership africain, et un prix de 5 millions de dollars qui y est associé.

Depuis son indépendance il y a plus de 60 ans, le Niger vient de connaître sa première transition démocratique après le retrait de l’ex-président Mahamadou Issifiou qui a passé deux mandats à la tête de son pays. Outre ce départ qui a contribué à son sacre, le comité du prix a fait l’éloge de son leadership après avoir hérité de l’une des économies les plus pauvres du monde.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la rumeur du décès de la grande chancelière Henriette Dagri Diabaté

Il a déclaré qu’il avait "favorisé la croissance économique, fait preuve d’un engagement inébranlable en faveur de la stabilité régionale et de la constitution, et défendu la démocratie africaine", rapporte BBC Afrique.

Pour un prix qui n’a pas été décerné depuis quelques années, faute de lauréat approprié, les références de M. Issoufou ne doivent pas être considérées comme acquises.

A 68 ans, l’ex président du Niger aurait pu tenter de rester au pouvoir et imiter ainsi d’autres présidents d’Afrique de l’Ouest qui ont réussi à faire modifier la constitution pour pouvoir prolonger leur mandat.

Mais ses convictions ne l’ont pas laissé faire, a-t-il déclaré à la BBC avant les élections du mois dernier.

Lire aussi : Covid-19 : Edah félicite le gouvernement pour l’arrivée des 1ères doses de vaccin

"Je respecte la constitution. Je respecte la promesse que j’ai faite au peuple nigérien qui m’a fait l’honneur de le diriger pendant deux mandats. Cette décision est en accord avec mes convictions et ma vision de ce que devrait être l’avenir démocratique du Niger", avait confié M.Mahamadou Issifou.
Nouvellement élu, son successeur Mohamed Bazoum devra faire face à une insurrection qui fait rage sur deux fronts et à une opposition qui estime qu’il n’est pas le vainqueur légitime de l’élection.
Le Niger compte tenu de sa pauvreté est classé 189è par les Nations Unies 189è pays. Il est également confronté à de fréquentes sécheresses, à des insurrections et à une pauvreté généralisée.

Il est actuellement impliqué dans deux conflits, qui sont les retombées des insurrections djihadistes au Burkina Faso, au Mali et au Nigeria voisins, et qui ont forcé des centaines de milliers de personnes à fuir leurs foyers.

Lire aussi : Jean Clair Matondo  : « on peut s’amuser de tout, sauf de l’organisation d’une élection présidentielle

Des groupes liés à Al-Qaïda, au groupe État islamique et au groupe nigérian Boko Haram sont tous présents au Niger, mais en termes de nombre total d’attaques, le pays a moins souffert que ses voisins.

Précédents lauréats du prix Ibrahim :

Ellen Johnson Sirleaf, Libéria (2017)
Hifikepunye Pohamba, Namibie (2014)
Pedro Pires, Cape Vert(2011)
Festus Mogae du Botswana (2008)



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook