Afrique

Nigeria : le président Muhammadu Buhari visé par une plainte judiciaire

L’investigateur 16/02/2021 à 16:13

Pour avoir prorogé le mandat de l’inspecteur général de police, Mohammed Adamu, le président nigerian Muhammadu Buhari est poursuivi en justice.

Lire aussi : Borgou  : plus d’un million volé à un ancien préfet par 02 présumés malfrats

La décision prise par le président Muhammadu Buhari qui a décidé de proroger le mandat de l’inspecteur général de police, Mohammed Adamu n’est pas du goût de l’Association du barreau nigérian (NBA). La preuve, elle vient d’intenter une action en justice contre lui aux fins de contester sa décision.

Le 4 février 2021, le mandat de l’inspecteur général de police, Mohammed Adamu a été prolongé de trois ans par le président Muhammadu Buhari alors qu’il devrait faire valoir ses droits à la retraite après 35 années de services obligatoires. La plainte en question a été déposée à la Haute Cour fédérale à Lagos, le 12 février 2021.

Lire aussi : Bénin  : les nouvelles de Ganiou Soglo, opéré après son évacuation en France

D’une part, l’Association du barreau nigérian (NBA) estime que Buhari a violé l’article 215 (1) (a) de la Constitution du Nigéria et d’autre part, exige l’annulation par le chef de l’Etat de cette décision à travers la prise d’une ordonnance pour relever l’inspecteur général de police Mohammed Adamu de ses fonctions.

« Une ordonnance enjoignant au 3e défendeur de quitter immédiatement le bureau de l’Inspecteur général de la police et de rembourser tous les salaires, indemnités et avantages reçus à compter du 1er février 2021 (date à laquelle il a pris sa retraite de la police) dans les caisses du gouvernement Nigéria », rapporte la presse locale.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook