Bénin/culture

Ouidah : Yolande Francisco distinguée au festival national de danses « Hwendo miton »

Bénédicte BANKOLE 24/07/2020 à 12:37

Ce samedi 18 juillet 2020, la ville de Ouidah a célébré les festivités entrant dans le cadre de la célébration de la 4ème édition du Festival national de Danses « Hwendo miton ». Les activités se sont déroulées au centre Séponiace du 2ème arrondissement de Ouidah.

Parrainée par l’Amazone Sica Yolande Francisco, digne fille du terroir, la 4ème édition du Festival national de Danses « Hwendo miton » est événement culturel qui a d’une part, réuni les filles et fils de la ville de Ouidah et qui valorise le volet du patrimoine immatériel béninois d’autre part.

Lire aussi : Covid-19 : la conférence épiscopale annule le pèlerinage marial de Dassa

Le but visé à travers son organisation est de conserver, protéger et valoriser les chants et danses, un aspect important du patrimoine immatériel du Bénin, désormais en danger. C’est pourquoi à travers des chants et danses tels que Sakpata, Zinli, Akonhoun, Azê, Tikpinti, Sato, la création du Tchinkoumin et autres, les participants ont rehaussé la culture et la tradition orale pour permettre aux populations béninoises, notamment les plus jeunes de se les approprier. L’un des défis majeurs que comptent relever les jeunes de l’Association Artistique et Culturelle « les Exploits du Bénin, Zokpodoté ». Structure organisatrice de l’événement qui depuis sa création, continue de faire son petit bonhomme de chemin. Ces jeunes qui ont décidé à tout prix de porter haut la culture béninoise, n’ont pas oublié au cours de cette 4ème édition, le contexte sanitaire dans lequel est plongée l’humanité toute entière depuis fin 2019. C’est pourquoi ils se sont attelés au respect des mesures barrières, recommandées par les autorités dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus.

| Lire aussi : Bénin : Compte rendu intégral du conseil des ministres de ce mercredi|

Au terme des festivités, un grand mérite a été accordé à la marraine de l’événement, Sica Yolande Francisco à travers une distinction honorifique. Une manière pour les initiateurs de témoigner leur reconnaissance à cette digne fille du terroir, soucieuse du développement de sa localité.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook