Pass sanitaire : la réponse du gouvernement à l’intersyndicale de santé

Bénédicte BANKOLE 10/09/2021 à 18:57

Face à la recrudescence des cas de covid-19, le gouvernement a pris certaines mesures restrictives dont l’obligation de la vaccination pour certains corps de métiers dont les agents de la santé. A cet effet, l’intersyndicale de santé a tenu une déclaration de presse pour fustiger cette décision et invite le gouvernement à revoir sa position.

Après la déclaration de presse des syndicats da la santé, la réponse du gouvernement n’a pas tardé. Ainsi en marge du compte rendu du conseil des ministres en sa session du mercredi 08 septembre dernier, le porte-parole du gouvernement Léandre Wilfried Houngbédji s’est prononcé sur la situation. Selon la déclaration de l’intersyndicale, le gouvernement doit respecter la liberté de chaque citoyen à se faire vacciner ou non. A cet effet, le porte-parole invite ses secrétaires généraux des organisations syndicales de la santé à se rendre dans les centres de santé pour observer l’engouement des populations à se faire vacciner.

| Lire aussi : Chronique/coronavirus : décès de l’ancien syndicaliste Dieudonné Lokossou au CNHU de Cotonou

Selon lui, la pertinence de rendre obligatoire la vaccination à certaines catégories répond à la nécessité de ‘’la continuité du service public de santé’. Car dans le contexte pandémique actuel, il est de la responsabilité du gouvernement d’astreindre à la vaccination les agents relevant du secteur de la santé qu’il soit du public, du parapublic ou du privé. ‘’Il est utile de dire à nos amis syndicalistes dont certains évidemment ont déjà admis à faire valoir leur droit à la retraite, que le temps n’est pas à bander les muscles pour distraire leurs collègues d’aller se faire vacciner.’’ a martelé Léandre Houngbédji. A l’en croire, s’il faut bander les muscles actuellement, se serait pour faire ensemble front contre la propagation de la pandémie. Il ajoute que le devoir du gouvernement est d’assurer la santé publique aux populations et qu’ils sont importants dans le dispositif pour assurer ce devoir, alors ils sont astreints à se faire vacciner.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook