Bénin

Réouverture des frontières : dans le mépris, Houndété fait de la récupération et passe à côté

L’investigateur 17/12/2020 à 15:50

La réouverture des frontières entre le Nigéria et ses voisins est intervenue dans la soirée du mercredi 16 décembre 2020. Commerçants, dirigeants politiques, hommes d’affaires ont salué la décision du Nigéria. Réagissant à l’actualité, le président Des Démocrates, Eric Houndété a manqué de tact et est passé à côté.

Il est vrai que faire l’apologie de l’adversaire en politique ne court pas les rues. Mais quelques rares fois, il faut apprécier l’acte de son adversaire quand il le faut, pour gagner de points.
En effet, à la réouverture des frontières (NDLR 04 pour le moment) entre le Nigeria et ses voisins, la réaction des Démocrates à travers leur président, Eric Houndété n’est pas celle qu’on attendait. Dans un texte publié ce matin, le président du parti Les Démocrates s’en est félicité. A en croire Eric Houndété, ce sont « leurs plaidoyers », « lui et son groupe » qui ont été couronnés de succès.

Lire aussi : Talon  : le président rebaptise le siège inachevé de l’Assemblée nationale

Alors question, est-ce à dire que le gouvernement béninois n’a fait aucun effort pendant près d’un an et demi que ces frontières ont été fermées ? Où a-t-il mis les différentes rencontres entre les douanes des deux pays et les réunions successives entre les ministres des finances ou des affaires étrangères des deux pays ? A dire vrai et sans partie pris, Eric Houndété a manqué l’occasion pour une fois, d’être réaliste.

Autant de lauriers à Buhari, qui selon de mauvaises langues, est taxé d’être à tort ou à raison, un soutien de l’opposition béninoise. Mais le minimum qui manque dans ce texte est tout au moins l’exhortation au gouvernement béninois, à respecter les principes élémentaires établis avant la réouverture de ces frontières. Pour éviter à l’avenir, une situation du genre qui pénalise les populations, les vraies victimes collatérales de la fermeture de ces frontières dont la durée a excédé un an.
De la récupération politique, il en a fait et cela va de soi. Mais, son message a manqué de beaucoup de choses. Certainement que son groupe sortira un communiqué officiel pour se rattraper.

Lire aussi : Conséquences du Covid-19 : 547 élèves enceintées au cours de l’année dans le Borgou

Lire ses propos
A PROPOS DE LA RÉOUVERTURE DES FRONTIÈRES AVEC LE NIGERIA
Je dis au nom du Président Boni Yayi et en mon nom personnel, mes sincères remerciements et mes admirations à son Excellence Muhammadu Buhari, Président de la République Fédérale du Nigeria pour avoir donné une suite favorable à nos plaidoyers en faveur de la réouverture des frontières.
Depuis le début de la soirée en effet, le Conseil Exécutif Fédéral du Nigeria a décidé de rouvrir les frontières partagées avec les voisins en commençant par les 4 ci après ( Seme, Ilela, Mfun, Maigatari).
Les scènes de joies observées à la frontière de Sèmè à la suite de cette réouverture illustrent à suffisance le regain d’espoir pour les populations riveraines et pour tous les producteurs et commerçants béninois dont le marché se trouve de l’autre côté de la frontière.
Je réitère mes souhaits de joyeux anniversaire et de succès au Président Buhari qui souffle ses 78 bougies

Éric HOUNDÉTÉ



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook