Bénin

Restitution des trésors royaux : Talon insatisfait, fait d'autres réclamations à la France

L’investigateur 9/11/2021 à 16:26

En France depuis le dimanche pour signer l’acte du transfert des 26 œuvres culturels du Bénin, le Président Patrice Talon a exprimé la fierté du peuple Béninois, à revoir ses trésors royaux sur son territoire. Mais il a fait d’autres réclamations qui selon lui, sont importantes pour que la joie soit à 100%.

La France et le Bénin ont procédé ce mardi à la signature de l’acte de transfert de propriété des 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey. En présence du président Patrice Talon et de son homologue français Emmanuel Macron, les ministres de la Culture des deux pays ont signé l’acte de transfert. Saluant la clairvoyance d’Emmanuel Macron « pour avoir franchi le cap du tabou de la restitution », Patrice Talon a dit qu’il n’est pas néanmoins totalement satisfait. Et pour cause, des trésors royaux tels que le "Gou", le "FA" et bien d’autres ne rentreront pas avec lui ce mercredi 10 novembre 2021 :" Monsieur le Président, il est regrettable que cet acte de restitution si pourtant, appréciable ne soit pas de portée à nous donner entièrement satisfaction", a-t-il regretté avant de poursuivre" En effet, comment voulez vous qu’à mon départ d’ici, avec les 26 œuvres, mon enthousiasme soit total pendant que le dieu "GOU" œuvre emblématique représentant le dieu des métaux et de la forge ; la tablette du "FA" œuvre mythique de divination du célèbre devin Guêdêgbé et beaucoup d’autres continuent d’être détenus ici en France au grand dam de leurs ayants droit ? Mais est-ce que désormais l’espoir n’est pas permis ?" a demandé le président Béninois à son homologue français à l’Élysée.

| Lire aussi : A la France : le Bénin réclame la sculpture du Dieu Gou. Lire les détails sur le retour des 26 œuvres

Cependant, le président béninois pense pouvoir compter sur la bonne foi de son homologue français, Emmanuel Macron pour un retour prompt de ces trésors royaux. Il a fait savoir que l’espoir est désormais permis :" Monsieur le Président, l’espoir de leur retour au pays, ces œuvres que je viens de citer et bien d’autres, est désormais permis grâce à vous", a-t-il déclaré.

Rollis Houessou



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook