Bénin

Santé : sanctions disciplinaires et poursuites judiciaires pour des agents épinglés

L’investigateur 24/09/2020 à 14:52

Le Conseil des ministres du mercredi 23 septembre 2020 a examiné un rapport commandité au sein des structures sanitaires publiques. Avec des preuves, ledit rapport accable des agents de santé pour mauvaises pratiques.

Création d’entreprises fictives et usurpation de faux titre de directeur d’entreprise, vente illicite de médicaments, rançonnement, paiement de plusieurs commandes faites avec l’utilisation de fausses pièces justificatives, abus de biens publics, des aides-soignants et paramédicaux posant des actes ne relevant pas de leurs compétences. Ce sont entre autres, les manquements notés après les résultats du rapport commandité dont les conséquences coûteront aux mises en causes. La preuve, le conseil des ministres a autorisé l’application stricte disciplinaire et sans ménagement des sanctions qui conviennent aux auteurs de ces actes. En outre, des poursuites judiciaires pourraient être enclenchées contre eux.

Lire aussi : Ouattara  : « la place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne électorale mais en prison »

C’est dire que d’une manière ou d’une autre, le gouvernement est décidé à poursuivre la lutte contre l’impunité et son combat dans l’optique d’endiguer les mauvaises pratiques, préjudiciables à l’amélioration de l’offre de soins aux populations..
Dans cette logique donc, « les ministres chargés d’assurer le suivi de ce dossier, sont instruits à l’effet de mettre en œuvre les recommandations des différents rapports concernant notamment, le renforcement des dispositifs de contrôle interne et de protection des actifs liquides, l’interdiction des pratiques de préfinancement des dépenses par des ponctions directes sur les recettes, le recouvrement des fonds détournés et des fonds liés aux dépenses déclarées inéligibles », renseigne le compte rendu du conseil des ministres.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook