Bénin

Scrutin du 11 avril : les chrétiens invitent à la prière et au jeûne pour la paix au Bénin

L’investigateur 23/02/2021 à 20:51

Les religieux s’évertuent pour la paix au Bénin pendant cette période plus ou moins sensible. La preuve, une conférence de presse a été donnée ce mardi 23 février par l’observatoire chrétien catholique de la gouvernance assisté de différentes confessions religieuses.

Il s’agit d’une conférence de presse tenue et dont les motivations sont liées à l’exhortation à la paix au Bénin dans une période sensible où doit se tenir l’élection présidentielle.

Lire aussi : Criet  : Houndété et son parti réagissent à la garde à vue de Dramane

Selon le père Nathanaël Soede, président de l’Aumônerie nationale des cadres et personnalités politiques, « il n’y a pas de fraternité sans l’écoute mutuelle, le dialogue, l’amour de la vérité, la remise en question de soi-même devant l’autre, l’aptitude à accepter nos limites et celles de l’autre et la capacité de pardonner ».
Selon les informations de l’agence Bénin presse (ABP), les conférenciers ont invité les acteurs politiques et le peuple au dialogue, quelles que soient les difficultés que cela nécessite, « pour garantir l’avenir des biens, du pouvoir et de la construction de notre pays que nous nous recherchons ».

Le père Nathanaël Soédé, indique que l’esprit « de fraternité, de pardon et de réconciliation » qui habitait le Béninois par le passé doit revenir en lui.
Pour s’affranchir des difficultés liées à cette période délicate, il recommande la prière et le jeûne pour exorciser le mal.

Lire aussi : Houndété sur les élections : « c’est une élection Talon contre Talon »

« Nous avons à recourir au secours de Dieu et à l’engagement de nous tous, enfants du Bénin », recommande-t-il. Pour cela, tous les Béninois sont invités à une prière et jeûne national qui démarre le vendredi 26 février.

« Les fils et les filles de la nation doivent à s’unir d’un seul cœur et d’une même âme, pour demander au Seigneur le pardon pour le manquement en matière de démocratie, de pratiques politiques et d’organisation d’élections transparentes et pacifiques ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook