Actualité

Sénégal : au moins 09 morts dans les émeutes après la condamnation d’Ousmane Sonko

L’investigateur 2/06/2023 à 11:00

Lors des émeutes liées à la condamnation d’Ousmane Sonko, ce jeudi, à deux ans de prison pour "corruption de la jeunesse" par une chambre criminelle de Dakar, au moins neuf personnes sont mortes.

Dans les échauffourées entre policiers et civils à Dakar, hier après la condamnation d’Ousmane Sonko, au moins neuf personnes ont été tuées. Le leader de l’opposition est condamné à deux ans de prison ferme pour "corruption de la jeunesse" qui remet en cause sa candidature à l’élection présidentielle de 2024.
"Nous avons constaté avec regret des violences ayant entraîné des destructions sur des biens publics et privés et, malheureusement, neuf décès à Dakar et à Ziguinchor", a dit sur la télévision nationale le ministre de l’Intérieur Antoine Diome, qui a aussi reconnu la restriction par les autorités de l’accès aux réseaux sociaux.
"Ayant constaté sur les réseaux sociaux la diffusion de messages haineux et subversifs, l’Etat du Sénégal en toute souveraineté a décidé de suspendre temporairement l’usage de certaines applications digitales", a-t-il dit. Il a appelé au calme et assuré que l’Etat prenait "toutes les mesures" de sécurité nécessaires.

Lire aussi : Sénégal : des émeutes à Dakar après la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko

Dans un message, le service de surveillance d’internet Netblocks a dit à l’AFP observer une "situation (qui) ressemble à celle observée en 2021". A l’époque, le Sénégal avait alors été en proie à des émeutes meurtrières, qu’une interpellation de M. Sonko avait déjà contribué à déclencher.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer





Dernières publications





Facebook