Actualité

Sexe dans le gouvernement de Ouattara : le ministre de la réconciliation accusé de viol

L’investigateur 28/09/2021 à 11:07

Le ministre ivoirien de la réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin dit KKB, a été accusé de viol par l’artiste camerounaise Sophie Dencia. Une information qui enflamme la toile et écornera sans doute l’image du gouvernement ivoirien.

Sale temps pour le ministre ivoirien de la réconciliation, Kouadio Konan Bertin dit KKB. Dans un audio largement partagé sur la toile par Sophie Dencia, cette dernière l’accuse de viol lors de son récent déplacement nocturne d’avril 2021 à Divo. Dans un premier temps, elle a gardé le secret avant de lâcher la bombe des mois après les conséquences du traumatisme que cela a pu lui causer. Tout ceci après des soins en Tunisie, a-t-elle confié.

| Lire aussi : Affaire beauté ronde : un cadre du ministère des affaires étrangères condamné

Par la même occasion, elle affirme avoir été collaboratrice du ministre KKB au moment des faits avant de confirmer qu’elle a déposé une plainte en bonne et due forme.
A l’époque, elle était chargée de mission en matière de Communication et de relations publiques au sein du ministère de la Réconciliation nationale.

| Lire aussi : Bénin : toutes les nominations de ce mercredi en Conseil des ministres

Contrairement à l’artiste, le ministre de la réconciliation Kouadio Konan Bertin a lui aussi déposé une plainte contre Sophie Dencia qu’il accuse de chantage financier à la diffusion de photo, diffamation et accusation mensongère de viol. Un cliché de KKB pris à son insu dans une chambre, lors du séjour à Divo par « l’artiste-collaboratrice » au cœur de l’affaire. Mais selon l’artiste, d’autres preuves existent et accablent le ministre de la réconciliation.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook