Bénin

Talon, des propositions du parti Les Démocrates pour aider le président à faire face à la crise de la cherté de la vie au Bénin

Rollis HOUESSOU 18/05/2022 à 15:56

Le parti politique de l’opposition, Les Démocrates, dirigé par Éric Houndété veut aider le gouvernement du Président Patrice Talon à véritablement faire face à la cherté de la vie. Pour cela, des propositions lui ont été faites par le parti à travers son Secrétaire National à la Jeunesse, au sport et aux loisirs, Gafari Adéchokan.

Les quelques 80 milliards de FCFA déboursés par le gouvernement pour soulager un tant soit peu les populations dans un contexte marqué par la cherté de la vie n’ont visiblement pas eu l’effet escompté. C’est pourquoi, les membres du gouvernement sont sur le terrain depuis le jeudi dernier pour expliquer aux populations, les raisons liées à la situation concernant la cherté de la vie. Mais, il en faudra plus pour impacter réellement comme souhaité, les Béninois qui crient leur ras-le-bol. Ce c’est qu’a déclaré Gafari Adéchokan, Secrétaire National à la Jeunesse, au sport et aux loisirs de Les Démocrates, qui récemment était sur une radio de la place.

| Lire aussi : Talon : le president félicité par un responsable d’une confédération syndicale pour avoir réparé une injustice

Selon ses propos, " L’Etat béninois doit essayer de diminuer les taxes au Bénin, regarder tous les produits d’importation et jouer sur la douane, les taxes et les impôts pour pousser les opérateurs économiques à s’aligner sur les prix qui vont être fixés de commun accord avec l’Etat", a suggéré ce membre de Les Démocrates dans l’émission, ’’Questions actuelles’’ de CAPP FM vendredi dernier.

| Lire aussi : Talon : Houngbédji et son parti se prononcent à nouveau sur ses réformes

Par la même occasion, il invite le gouvernement " à mettre expressément en place un instrument pour contrôler les prix et une banque céréalienne pour que ses genres de situation ne frappent plus dorénavant le Bénin".
Faut-il le rappeler, les ministres sont toujours sur le terrain pour non seulement expliquer les raisons de cette cherté mais aussi pour recueillir les propositions des populations.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer