Bénin

Talon, les raisons de la naissance d’une coalition qui se dessine autour de sa candidature

L’investigateur 10/11/2020 à 09:22

C’est un secret de Polichinelle, Patrice Talon a des ambitions pour la présidentielle de 2021. Et il se susurre qu’il ait possible d’avoir la fusion de tous les partis de la mouvance présidentielle autour de sa candidature.

Pour porter à nouveau Patrice Talon à la tête du pays, les ténors de la mouvance présidentielle envisagent la fusion stratégique de tous les partis soutenant les actions du gouvernement. Plusieurs faits prouvent à suffisance cette thèse. En effet, les formations politiques telles que Moele-Bénin, Udbn et le Bloc Républicain ont unanimement porté leur choix sur Patrice Talon comme leur candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

Lire aussi : Actualité : Bénin, le maire Rufino fidélise les populations de Bohicon à l’opération "Pas de prince Axovi fo"

Ils se disent séduits par sa manière de gérer les affaires à la tête du pays depuis le 6 avril 2016. Reste le parti de Bruno Amoussou, l’Union progressiste pour que le cercle des soutiens soit au complet. En attendant cette officialisation de la candidature de Patrice Talon par l’UP, des voix s’élèvent déjà pour corroborer la fusion. Le 1er novembre 2020, le député André Okounlola du parti Bloc Républicain a déclaré sur une chaîne de télévision que la convergence de choix porté sur Patrice Talon par les partis politiques de la mouvance ne pose aucun problème. Pour lui, si tous les partis politiques de la mouvance choisissent le Président de la République Patrice Talon, il y aura une coordination pour « mouiller le maillot » afin qu’il gagne. Il a assuré que les militants du BR et de l’UP de sa circonscription électorale pourraient s’associer pour maximiser les chances de victoire au profit de Patrice Talon. Car, en rang dispersé, la bataille pourrait tourner à leur désavantage, a-t-il suggéré.

Lire aussi : Côte d’ivoire : 06 chefs d’accusation contre Affi, placé sous mandat de dépôt dans une prison tenue secrète

Dans la foulée, les cadres de toutes les formations politiques soutenant les actions du chef de l’État ont donné le top du rassemblement le samedi dernier à Cotonou. En présence de députés et ministres de la République, ils ont appelé le locataire de la Marina à rempiler. Le ministre Oswald Homéky a fait observer que l’idée de la coalition est de transcender les divergences nées des luttes partisanes légitimes entre les partis de la mouvance pour unifier les forces au profit de Patrice Talon. Un taux record de participation et un score écrasant de victoire en dépendent, a-t-il dit. Les leaders de tous les partis politiques de la mouvance se sont donc succédé au pupitre pour appeler à cette union sacrée autour de leur idole. A six mois de la présidentielle, tout se met donc progressivement en place pour la réélection de Patrice Talon, non par un parti mais une coalition.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook