Bénin

Talon : son gouvernement reçoit de vives critiques sur la toile après la saisie des biens de Ajavon

L’investigateur 3/07/2022 à 13:31

Loin de Cotonou et muet comme une tombe depuis plusieurs mois ; surtout sur l’actualité nationale, l’homme d’affaires Sébastien Ajavon a encore une place de choix dans le cœur des béninois. Les réactions sur la toile après la saisie de ses biens à son domicile derrière l’aéroport par la justice est une illustration.

La saisie des biens de Sébastien Ajavon derrière Erevan est l’un des plats de résistance de l’actualité qui polarisent les débats depuis 72 heures. Certes le gouvernement a justifié l’acte qui reste après tout, une décision de justice, mais pour le citoyen lambda, cela est étonnant. Des commentaires sur les réseaux sociaux, des moqueries à l’endroit du gouvernement, des audios ne manquent. Des ironies les plus dôles pour caricaturer l’acte ; cela prouve à suffisance que Sébastien Ajavon a encore une place dans le cœur de ses compatriotes. Pour certains, l’acte posé ne garantit pas la décrispation de la tension comme on a pu le croire. Surtout après les rencontres entre les présidents Patrice Talon et Nicéphore Soglo d’une part, et Patrice Talon Boni Yayi d’autre part. Le bouchon est poussé loin et ceux commentent l’acte posé se demandent si le bout du tunnel (la décrispation) ne s’éloigne pas ainsi de nous.

| Lire aussi : Chronique : les seniors de la société et le pouvoir politique


Pourtant on est plus loin des ….

A quelques mois des législatives, le gouvernement qui a besoin de s’offrir une virginité a bien pris la corde par le bon bout. Avec les rencontres entre les trois personnalités plus haut citées, la mouvance a gagné des points. Parce que selon les recoupements, les Béninois ont compris que le gouvernement à travers son président, a décidé de mettre d’eau dans son vin. Et appeler toutes les filles et tous les fils du pays autour du symbole de la jarre trouée que représente le Bénin aujourd’hui divisé. Le schisme né des dissensions politiques est symptomatique de la situation que vivent les béninois depuis quelques années et personne ne l’ignore. Mais à dire vrai s’il avait un sondage réalisé juste au lendemain desdites rencontres et un autre après la saisie des biens de l’homme d’affaires, le constat sera flagrant. Avec un écart peut-être abyssal entre les deux événements, la mouvance pourrait en être victime aux prochaines législatives. Mais il est encore possible d’inverser la tendance avant les futures échéances pour ne pas laisser assez de marge de manœuvres pour l’opposition qui ne manquera pas de thèmes de campagne du fait de certains mauvais pas posés par le régime.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook