Afrique

Togo : le pardon d’Agbéyomè au président Faure Gnassingbé

Ulrich LAWSON 30/03/2020 à 11:14

Le candidat de la dynamique Kpodzro Agbéyomé Kodjo est semble-t-il, sur le point d’abdiquer. Après plusieurs tentatives de déstabilisation du pouvoir en place, le candidat du mouvement MPDD lâche enfin les baskets à Faure Gnassingbé, vainqueur des élections présidentielles du samedi 22 février 2020, selon la CENI et la Cour constitutionnelle.

Dans un message adressé au peuple togolais le samedi 28 mars, Agbéyomè Kodjo apaise les esprits et fait savoir qu’il pardonne tout à Faure Gnassingbé et à tous ses opposants.
« Je pardonne à ces compatriotes qui ont trahi l’amour qu’ils devraient avoir pour le pays, je pardonne à mes adversaires. Mgr Kpodzro et moi-même n’avons de haine pour aucun de nos compatriotes », a-t-il déclaré. Par ailleurs, l’opposant n°1 du Togo reste en effet convaincu d’être toujours soutenu par les puissances occidentales. « Des puissances occidentales nous ont assurés qu’elles ne se joindront pas au concert d’hypocrisie des messages de félicitation et ne reconnaîtront pas la forfaiture orchestrée par le pouvoir qui s’adjuge une victoire qui ne lui appartient pas », a poursuivi Agbéyomè Kodjo.

Lire aussi : Togo : Agbéyomé Kodjo attendu à la gendarmerie demain, 1er avril

Toutefois, il rassure les siens de ne jamais trahir leur confiance et de toujours tenir sur ses jambes.
« N’ayez pas peur, je resterai débout ! Je ne trahirai pas le peuple. Si je trahis le peuple, je trahis aussi la confiance du patriarche Mgr Philippe Kpodzro », a-t-il laissé entendre.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook