Burkina Faso

Togo : les officiers qui ont suivi le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba pour Lomé

L’investigateur 3/10/2022 à 23:18

Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a quitté le Burkina après sa chute du pouvoir dans la journée du dimanche 02 octobre 2022, pour Lomé. Mais l’ex homme fort du pays des Hommes Intègres n’est pas parti seul.

Selon les sources de Omega média, il y avait aussi à bord de l’aéronef qui a emmené l’ex président du Burkina d’autres officiers. L’aéronef serait piloté par deux proches de l’ancien président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR). Les capitaines Sidsoré Abdoul Kader Ouédraogo et Hassan Salem Diallo, a dévoilé le journaliste Lamine Traoré, auteur de cette révélation.
La source renseigne qu’il y a ’’un proche qui a lu la déclaration de proclamation du MPSR à la suite du coup d’Etat du 24 janvier dernier contre le Président Roch Kaboré, et un autre, celui qui a fait voler samedi un des quatre MI 171 de la flotte burkinabè pour effrayer les hommes du Capitaine Ibrahim Traoré’’.

| Lire aussi : Burkina : la situation est sous contrôle, selon le MPSR

« Ces deux pilotes qui étaient des hommes forts du régime de Damiba sont fortement soupçonnés d’être ceux qui pilotaient l’hélicoptère Écureuil B3 à partir duquel on a tiré à l’aide d’un PKMS sur le cortège de Roch Kaboré le jour du coup d’État ». Peut-être craignaient-ils d’être mis aux arrêts par leurs frères d’arme. Ce qui expliquerait leur fuite avec l’ex-président de la transition.
Pour terminer, Lamine Traoré révèle qu’un troisième pilote nommé « Didace Charles Ouedraogo, également capitaine, est avec eux ».
Il est reproché au Colonel Damiba de s’être écarté de la logique des militaires qui ont déchu Charles Kaboré.
Pour rappel, Omega Média a eu l’honneur de recevoir la première interview du Capitaine Ibrahim Traoré, actuel homme fort du Burkina.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook