Bénin

Triste souvenir : 10 ans déjà que l’ancienne ministre, Bernadette Agbossou s’en est allée

L’investigateur 11/01/2021 à 17:02

Triste souvenir pour la Bénin en général et les parents de la défunte en particulier. Il y a exactement 10 ans que l’ancienne directrice générale du Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB), Bernadette Agbossou a été tuée dans un braquage à la hauteur de Pahou.

Du 10 Janvier 2011 au 10 janvier 2021, cela fait exactement 10 ans que l’ancien ministre de Boni Yayi, Bernadette Agbossou Sohoudji a été éliminée froidement dans un braquage par balle à la hauteur de Pahou, département de l’Atlantique.
Pendant qu’elle se rendait dans le Mono pour le lancement des travaux d’un atelier initié par le Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb), en sa qualité de directrice, Bernadette Agbossou a été contre toute attente, tuée ce lundi ce lundi 10 janvier 2011. Précédemment ministre de l’Enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, sous le régime défunt de Boni Yayi, elle a été assassinée dans ce braquage qui visait un Nigérian, rapporte bwt.

Lire aussi : Foot-Ufoa B : le Togo disqualifié pour tricherie sur les âges, une chance pour le Bénin ?

C’est selon les explications du chef de la brigade de Ouidah qui avait laissé entendre que les braqueurs « auraient tendu une embuscade à un nigérian qui transportait une somme importante à bord d’un taxi filé depuis Hillacondji ».

Ainsi, « le conducteur pris de panique aurait accéléré, obligeant ces hors-la-loi à ouvrir le feu sur le premier véhicule, tenant ainsi en respect tout le cortège qui ne pouvait plus faire demi-tour », rapporte le site béninois.

Dans la fusillade, l’ancienne ministre Sohoudji Agbossou a été touchée et est morte sur-le-champ.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook