Bénin

UAC : tension en vue entre autorités et enseignants du supérieur

L’investigateur 19/01/2021 à 09:30

En dépit des déclarations et menaces des enseignants à travers des organisations syndicales des universités publiques du Bénin, leurs revendications ne sont pas satisfaites. Ce qui laisse entrevoir une tension dans les jours à venir entre eux et les autorités.

Il y a des sujets qui fâchent dans le rang des enseignants à l’université d’Abomey-calavi.

Lire aussi : Nigeria  : un féticheur enceinte la femme d’un pasteur à Onitsa

Entre autres, les questions de recrutement d’enseignants du supérieur, des chercheurs au profit du Centre béninois de la recherche scientifique et de l’innovation (Cbrsi), de la promotion des enseignants inscrits sur les listes d’aptitude du Cames et des chercheurs ; la question de la démocratie universitaire et de la fin du mandat des recteurs élus. En gros, ce sont ces sujets qui fâchent les responsables du Syndicat autonome de la recherche et de l’enseignement supérieur (Synares). En effet, selon les informations du Journal Matin Libre, toutes ces revendications soulevées antérieurement n’ont pas été satisfaites. Dès lors, le quotidien craint que les relations entre autorités et enseignants à l’Université d’Abomey-Calavi soient à nouveau tumultueuses. Ce qui présage évidemment d’une tension entre acteurs de ce haut de savoir.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook