Afrique / Agression terroriste

Une nouvelle attaque jihadiste fait 15 victimes au Nord du Burkina

Judicaël C. GBETO 31/05/2020 à 12:02

Un communiqué du gouvernement burkinabé annonce qu’au moins quinze civils ont été tués vendredi soir dans la province du Loroum au Nord du pays, dans une attaque attribuée aux groupes jihadistes qui opèrent régulièrement dans cette zone.

Africanews a indiqué que c’est par un communiqué signé du ministre de la Communication, Remis Fulgance Dandjinou que le gouvernement du Burkina Faso a annoncé une nouvelle attaque terroriste sur ses terres. « Le 29 mai, un convoi de commerçants, venant de Titao pour Sollé, a été attaqué par des groupes armés terroristes, entre les localités de Dougouma et Ingané. Le bilan provisoire fait de état de 15 morts, de blessés et de personnes portées disparues, et d’importantes pertes matérielles », a affirmé le ministre, porte-parole du gouvernement qui précise que « Des renforts militaires ont été déployés et des ratissages sont en cours ».

Lire aussi : Commune de Klouékanmey : les premiers propos du maire Dieudonné Gbédjékan

Un habitant de Titao a expliqué à l’AFP, que les victimes sont « principalement des commerçants qui revenaient de Titao (à environ 160 km au Nord de Ouagadougou, ndlr), lorsque leur convoi a été intercepté par des individus armés », avant de préciser que « l’attaque a eu lieu aux environs de 17H00 » (locales et GMT). « Les camions étaient escortés par des koglweogo (membres d’un groupe d’autodéfense local) qui figurent parmi les victimes », a-t-il poursuivi, sous le couvert d’anonymat, précisant qu’« au moins quatre femmes » figuraient « parmi les morts et deux camions ont été incendiés ».



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook