Cameroun

sextape : grâce aux gémissements, un réseau de partouzes d’élèves signalé à la police

L’investigateur 19/03/2021 à 15:42

Une partie du Cameroun est sous le choc après le démantèlement d’un réseau de partouzes d’élèves, s’adonnant allègrement à des parties de j’ambes en l’air.
En effet, il s’agit d’une bande d’élèves âgés de 11 à 20 ans qui se retrouvent régulièrement pour des partis de plaisirs dans une maison. A en croire la presse camerounaise, il s’agit d’un établissement bilingue de Yaoundé.

Lire aussi : Football  : le retour de Stéphane Sessègnon en équipe nationale

Avant de se retrouver à l’endroit dédié à leurs actes, ils se munissent souvent de stupéfiants. Ces déférentes parties de jambes en l’air ont duré des semaines voire des mois avant que la police ne les interpelle. Ceci, grâce aux riverains qui attentionnés par les va-et-vient et les gémissements de ces enfants sans pudeur, les ont signalés aux forces de l’ordre. D’ailleurs la vidéo de leur interpellation qui circule sur les réseaux sociaux en dit long.
Passés aux aveux, ils ont laissé entendre qu’il s’agit d’un réseau organisé auquel ils appartiennent. Scandalisé par l’affaire, le proviseur de leur lycée a entrepris des démarches aux fins de les traduire en conseil de discipline



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook