Bénin

2nd mandat pour Talon : 20 raisons le justifient, selon un ex-allié de Ajavon

L’investigateur 30/01/2021 à 16:29

Tous ils sont sous le charme de Patrice Talon, candidat à sa propre succession. Ancien allié de Sébastien Ajavon, l’ancien député Zéphirin Kindjanhoundé estime que le président sortant mérite un second mandat pour lequel il est en lice. A la faveur d’une réflexion publiée sur les réseaux sociaux par ses proches, il pense qu’il est normal que le peuple accorde un second mandat à Patrice Talon. Lire les détails.

1- La capacité du président d’adapter la démocratie, système européen, à nos réalités sociopolitiques, car la démocratie "Nescafé" et la "pagaille" ne font pas le développement.

2- La capacité de l’homme de faire renaître en chacun la fibre patriotique et le sentiment d’être béninois, et ce, en réduisant considérablement le régionalisme par sa politique de rassemblement et d’union nationale.

3- Sa capacité de gérer avec un gouvernement pérenne et durable en évitant les remaniements intempestifs.

Lire aussi : Football : recours adressé à la Cour constitutionnelle contre le parti de Bruno Amoussou

4- Sa capacité de dompter en douceur les grandes agitations socioprofessionnelles, c’est-à-dire l’instrumentalisation des formations syndicales à des fins politiques, et ce, pour restaurer l’ordre et la discipline sociale.

5- Sa capacité d’affronter avec succès tous les problèmes sociopolitiques et diplomatiques avec sérénité.

6- Sa capacité de maîtriser toutes les ardeurs et velléités politiques et à rallier la majorité des ténors politiques béninois à la cause commune : le développement.

7- Sa capacité et sa clairvoyance de promouvoir les jeunes dans l’arène politique nationale dans toutes les communes du pays.

8- Sa capacité d’inculquer aux béninois que la corruption et les crimes économiques peuvent être bien combattues pour le respect des biens publics longtemps pillés par les fossoyeurs de la république.

9- Sa capacité de donner à nos chefferies traditionnelles leurs lettres de noblesse dans ses réformes

Lire aussi : Football : une décision de justice rétablit Ahmad Ahmad, mais...

10-Sa capacité et sa lucidité de faire comprendre aux béninois que la formation de nos enfants doit être désormais tournées vers la pratique et les métiers d’avenir : seule possibilité de pallier et de juguler le chômage des jeunes diplômés qui font carrière dans l’informel et dans la précarité humiliante et déshumanisante.

11- Sa capacité de nous inculquer et nous prouver que les femmes doivent être désormais associées à la gestion des affaires politiques.

12- Sa capacité de restaurer la crainte de l’autorité et à soigner l’image du pouvoir d’État.

13- Sa capacité de réduire considérablement le taux de criminalité dans notre pays pour la sécurité de tous.

14- Sa capacité d’inculquer aux béninois et à nous prouver que nous pouvons nous développer en comptant sur nos propres efforts.

15- Sa capacité de démarrer les grands chantiers de développement sans tambour ni trompette et les conduire avec efficacité, efficience, perspicacité, dextérité et diligence à nulle autre pareille et sans traces d’éléphants blancs.

16- Sa capacité de rêver grand pour un Bénin d’aujourd’hui et de demain par ses grandes réformes audacieuses.

Lire aussi : Football : un nouveau redéploiement de 141 aspirants au métier d’enseignant

17- Sa capacité de réussir sans faille la première phase de l’asphaltage dont le lancement paraissait utopique et chimérique aux incrédules.

18- Sa capacité de rendre plus compétitive notre agriculture dans la sous-région et d’en faire un véritable levier de développement.

19- Sa capacité et sa lucidité de prouver qu’une relève de qualité passe par une formation de qualité donnée par des enseignants compétents dans nos collèges et lycées.

20- Sa capacité de prouver que le développement d’une nation passe surtout par les échanges commerciaux dans nos marchés en construction et enfin par la bonne santé des citoyens préservée par une gestion efficiente de la lutte contre la pandémie de COVID-19 et par l’amélioration des plateaux techniques des hôpitaux et la construction d’un hôpital de référence pour éviter les évacuations sanitaires à l’étranger.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook