Bénin

Ajavon, la Cour suprême confirme le redressement de Cajaf Comon et déboute l’homme d’affaires

L’investigateur 10/11/2020 à 18:34

L’homme d’affaires Sébastien Ajavon, candidat malheureux à la présidentielle de 2016, va perdre ses biens dans l’affaire dite de redressement fiscal. C’est la conséquence d’une décision judiciaire rendue le jeudi 5 novembre 2020 par la Cour suprême.

Selon les informations de Crystal News, l’affaire de redressement fiscal dont le montant s’élève à 147 milliards de francs CFA n’est pas encore conjuguée au passé. Le jeudi 05 novembre dernier, la Cour suprême a confirmé le redressement infligé à Comon Sa et à JLR, sociétés de l’opposant en exil en France. Le même site d’informations renseigne que l’instance judiciaire a annulé 200 millions de francs CFA sur les 5 milliards infligés à la société JLR.

Lire aussi : Drame : Bénin, décès tragique et surprenant d’un couple la même nuit au quartier Fidjrossè à Cotonou

Le dossier relatif à la SCI L’Élite sera vidé le 19 novembre prochain. C’est cette société qui gère les biens de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, informe le canard. La Cour suprême du Bénin rend donc cette décision, en dépit de l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui demandait la suspension de l’application de ces sanctions judiciaires concernant Sébastien Ajavon.

A en croire nos confrères de Crystal News, après donc cette phase, la direction des impôts devrait passer à la saisie des biens de l’homme d’affaires jusqu’à hauteur de la somme due à l’État. Et selon les indiscrétions, la pose de scellés sur les installations de Cajaf Comon sa et autres est très imminente.

Notons que Sébastien Ajavon était un « partenaire de circonstances pour Patrice Talon » lors du second tour de la présidentielle de 2016 après être venu troisième à la suite du premier tour.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook