Actualité

Artisanat au Bénin : Brice Hondi plaide pour le mieux-être des acteurs

L’investigateur 2/04/2021 à 09:10

Brice Hondi, président de l’Organisation Non Gouvernementale Club Excellence ADECO, reçu hier dans l’émission « Economie » d’« Actu-Matin » de la chaîne de télévision Canal 3, a fait le diagnostic du secteur de l’artisanat. A l’en croire, l’artisanat au Bénin se porte mieux et suscite espoir.

Lire aussi : Football : le centre de formation CeFes vainqueur d’un tournoi de organisé par la ligue

Au détour de son passage dans l’émission « Economie » d’« Actu-Matin » de la chaîne de télévision Canal 3, Brice Hondi, président de l’ONG Club Excellence ADECO, a présenté les réalités auxquelles le secteur de l’artisanat se trouve confronté au Bénin. il en a profité pour relever les problèmes du secteur qui sont entre autres, la formation, le renforcement de capacité, la sensibilisation, l’accès aux financements et la solidarité dans le monde artisan. Sans langue de bois, Brice Hondi, expert en la matière, a proposé des pistes de solutions pour son essor et sa participation à la création de richesses et d’emplois.

Lire aussi : Madougou  : après ses récentes déclarations, la réaction Moïse Kérékou attendue

Selon ses propos, le « secteur de l’artisanat se porte mieux et se portera de mieux en mieux ». Pour le PDG Brice Hondi, son ONG se bat pour qu’il y ait un second recensement à l’endroit des artisans parce que lors du 1er recensement sollicité par l’Etat, beaucoup d’entre eux se sont soustraits, juste parce qu’ils craignaient les impôts. Or, a-t-il dit, l’artisan qui s’est installé et qui paie des taxes dans la ville où est basé son atelier, contribue et participe à l’accroissement des ressources propres de cette ville. Parlant de son ONG, il a laissé entendre qu’elle est en pourparlers avec son ministère de tutelle afin d’aider les artisans chaque trois voire cinq ans à se faire recycler.

Il n’a pas occulté le projet ARCH dont les artisans qui devraient en bénéficier, ne le savent. Pour cela, son ONG travaille également dans ce sens afin de les amener à saisir réellement, l’occasion qui s’offre à eux à travers le programme d’action du gouvernement qu’il invite à accompagner davantage les artisans, en termes de financement parce qu’ils en ont besoin.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook