Présidentielle 2021

Azannaï : le N°1 de la « Résistance » nationale félicité pour sa cohérence politique

L’investigateur 17/02/2021 à 18:01

L’ancien allié du régime, Candide Zannaï récolte déjà les fruits de sa conviction politique. Des lauriers pour l’ancien député même si c’est de façon abstraite. Hier en conférence de presse, le ministre de la communication de la poste et porte parole du gouvernement, Alain Orounla lui a fait un clin d’œil.

Selon le ministre de la communication de la poste et porte parole du gouvernement, Alain Orounla, « la cohérence politique » de Candide Azannaï, acteur de l’opposition béninoise doit faire école. En passant au peigne fin , l’attitude de ceux qui ne parlent pas le même langage que le gouvernement, et qui dans leur revendication, veulent une chose et son contraire, l’ancien avocat s’est fait cette idée.

| Lire aussi : Bénin : intégralité du compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi 17 février|

Le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a salué la constance du parti Restaurer l’Espoir de Candide Azannaï (RE) malgré son opposition farouche au gouvernement.

« Je voudrais saluer la maturité et la responsabilité d’autres partis de l’opposition qui ne sont pas moins virulents. Je fais référence par exemple, à Restaurer l’Espoir qui est dans un combat contre ce que fait la mouvance mais qui n’a pas rusé avec le peuple béninois », a indiqué le porte-parole du gouvernement.
Plus loin, il ajoute : « Restaurer l’Espoir n’a pas présenté de candidature, pour rester cohérent et en phase avec sa position. Ils restent dans leur rhétorique politique politicienne mais ils n’ont pas mélangé les gens et fait preuve d’incohérence en allant à une compétition dont ils dénoncent les bases ».

Lire aussi : Bénin  : après le ministre Abimbola, 05 conseillers BR lourdement sanctionnés

Pour conclure, le ministre Alain Orounla dira que Candide Azannaï, et son parti Restaurer l’Espoir, sont comme un symbole de « cohérence politique ».
En résumé, le ministre insinue à travers sa déclaration que Les Démocrates tout comme les autres membres de l’opposition font preuve de chantage dans la mesure où ils souhaitent participer aux élections, mais se refusent à se conformer aux règles du jeu.

Tel est le cas par en exemple, quand ils ont proposé des DUOS en respect de la constitution modifiée, mais exigent la suppression du parrainage, sous prétexte qu’ils vont aux élections sur la base de l’ancienne constitution qui ne prévoit en aucun cas, de parrains.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook