Bénin/éducation

BEPC 2020 : le maire Fangbédji remercie le gouvernement pour avoir sauvé l’année académique

L’investigateur 12/07/2020 à 13:50

Le maire de la commune de Lalo, William Fangbédji s’est adressé aux candidats à quelques heures de l’examen du brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC). Il n’a pas dans son message, oublié le gouvernement qui s’est battu pour sauver l’année académique de même que les acteurs à divers niveaux impliqués. « Je voudrais d’abord saluer le gouvernement pour son implication efficace et efficiente dans le secteur de l’éducation », a-t-il dit dans le communiqué parvenu à la rédaction. Une implication effective qui est motivée à travers la tenue de l’examen en dépit de la crise sanitaire du Coronavirus. A tout point de vue, le gouvernement a martelé son souci pour le secteur éducatif. Ce qui se traduit aussi par la mise en place du dispositif et autres mesures barrières afin d’éviter une contamination des acteurs au cours du déroulement de l’examen.
Lire le message du maire de la commune de Lalo

Chers populations de Lalo,

Mesdames et messieurs,

Lire aussi : Accident  : un camion a tué un conducteur de moto hier à Cococodji

Le lundi 13 juillet 2020, démarre sur toute l’étendue du territoire national, l’examen du Brevet d’Étude du Premier Cycle ; BEPC. Au même titre que les autres enfants du Bénin, nos enfants de Lalo subiront dans le même délai les diverses épreuves entrant dans la conquête de ce diplôme. Je voudrais d’abord saluer le gouvernement pour son implication efficace et efficiente dans le secteur de l’éducation. Nous avons connu cette année, une année très apaisée. C’est aussi le lieu de rendre un vibrant hommage aux enseignants et à tout le personnel administratif qui ont compris qu’ils faut œuvrer pour une véritable éducation de qualité et se sont résolument mis au travail surtout en cette période où le Bénin, à l’instar des autres pays d’Afrique, traverse une crise sanitaire due à la pandémie de COVID-19. Ils ont de ce fait, transmis le savoir nécessaire à nos enfants candidats afin qu’ils puissent faire face aux diverses épreuves.

Lire aussi : Insolite  : un joueur togolais cambriolé, des objets estimés à 50.000€ pris

Chers candidats, je vous souhaite une bonne chance et réaffirme que le BEPC n’est pas un concours. Les épreuves auxquelles vous serez soumis sont assurément du niveau du candidat moyen.
Je voudrais particulièrement exhorter vous, parents d’élèves, à davantage de bienveillance envers nos enfants candidats à cause de leur jeune âge. Prenez les dispositions nécessaires pour les prémunir des maladies notamment la COVID-19 dont les gestes barrières restent les moyens efficaces pour lutter contre en ces temps de pluie, rassurez-vous surtout qu’ils sont effectivement en possession de leur carte d’identité scolaire en cours de validité et dûment signée du chef de l’établissement. Enfin, veillez qu’ils soient dans le centre au plus tard à 7heures le matin.

Lire aussi : Insolite  : un joueur togolais cambriolé, des objets estimés à 50.000€ pris

Au chef centre, aux surveillants de salle et toutes autres personnes impliquées dans l’organisation de cet examen, j’en appelle à votre sens patriotique et à votre conscience professionnelle afin qu’il n’y ait aucun désagrément pouvant entacher la crédibilité du déroulement de cet examen dans la commune de LALO.

En conséquence, toutes les dispositions sont prises pour mettre hors état de nuire tous ceux qui tenteraient de s’adonner à des pratiques prohibées dans l’organisation des examens en République du Bénin.

A vous tous, je souhaite bon courage et plein succès à nos candidats.

Vive l’école béninoise.

Vive la commune de LALO.

Je vous remercie.

William T. FANGBEDJI




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook