Actualité

Bénin : Benjamin Hounkpatin a reçu sa dose de vaccin hier au palais des Congrès

Titilola FRAY 30/03/2021 à 11:48

Certes il y a des rumeurs autour des vaccins sortis pour lutter contre le coronavirus. Mais au Bénin, les autorités donnent déjà le bon exemple pour monter à la population que la vaccination constitue la seule issue pour en venir à bout de cette pandémie.

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, le Bénin lance une campagne de vaccination anti Covid-19, après avoir reçu les 144000 doses de vaccin, grâce à l’initiative Covax le mercredi 10 Mars 2021 d’une part. Et 203.000 doses du fabricant chinois, Sinovac le 21 mars d’autre part. Alors, pour donner le bon exemple en ce qui concerne la vaccination, le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a reçu hier, au palais des congrès à Cotonou, sa première dose de vaccin anti Covid-19.

Lire aussi : Atrokpo  : une première réaction du maire de Cotonou après le décès de son père

« Je vous donnerai l’exemple, ne vous inquiétez pas. Vous voulez me voir vacciner non ? Je le ferai d’autant plus que je suis avec vous tous les jours sur les fronts. Je suis avec vous à Allada tous les jours, je suis avec vous à l’école de la police tous les jours, je suis partout où vous êtes pour apprécier ce que vous faites donc je suis avec le virus tous les jours.

Donc je le ferai pour me préserver, préserver les autres également, montrer le bon exemple pour que nous puissions sauver encore plus de vie », a déclaré le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin. En dehors de lui, il y avait également le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS ), Arouna Djengaré au Bénin.

Lire aussi : Volleyball au Bénin  : la Fédération lance son championnat professionnel en avril

« Je suis venu on m’a inoculé une dose de vaccin, et ensuite on m’a donné de comprimé à prendre au cas où je sentirai de la fièvre », a déclaré Atou Sek, représentant de la banque mondiale au Bénin.
La vaccination proprement dite démarre le 1er avril prochain. 78 sites ont été retenus dans quatre (04) département les touchés selon les statistiques.
Pour l’instant les personnes cibles sont les agents de santé, les personnes souffrant des maladies telles que l’asthme, le diabète, les maladies chroniques en générale et des personnes âgées de plus de 60 ans.
.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook