Actualité

Bénin, Tayo Jacob Affora défend avec brio sa thèse et décroche son doctorat

L’investigateur 12/11/2020 à 07:32

L’Ecole doctorale pluridisciplinaire (Espace, culture et développement) de l’Université d’Abomey-Calavi vient de mettre Monsieur Tayo Jacob Affora dans son registre des docteurs. L’impétrant a brillamment défendu le mercredi 12 novembre 2020, ses travaux de recherche qui lui ont permis de révéler les sites touristiques des communes de Dassa-Zoumé et de Glazoué.

Mention très honorable avec les félicitations du jury. C’est la bonne appréciation qui a sanctionné la thèse de Jacob Affora qui vient ainsi de livrer son chef-d’œuvre de près de 300 pages. Un travail qui lui a valu 4 ans de dur labeur. Il fallait vraiment décrocher la plus prestigieuse mention par le jeune impétrant qui a ainsi honoré la présence de l’honorable Jean-Eudes Okoundé qui est resté concentré à suivre pendant les deux heures quinze minutes (2h 15 mn).

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Yopougon, un gbaka incendié au cours d’une manifestation de l’opposition ce matin

L’honorable Okoundé a été emporté par le voyage touristique et culturel dans sa localité avec l’impeccable présentation d’un de ses pions politiques sûrs. Comme le député de la 9eme circonscription électorale, le CA d’Akoffodjoulé Bienvenu Offié et bien d’autres cadres des communes de Glazoué et de Dassa-Zoumè ont été séduits par l’examen oral de Jacob Affora qui a fait voyager toute l’assistance à travers les merveilles touristiques de sa zone de recherche.

Sans fausse modestie, le jury et les participants à cette soutenance de thèse ont assisté à l’une des meilleures présentations de cette saison doctorale à l’UAC. Tayo Jacob Affora maitrise son sujet et l’a su bien défendre. Il a satisfait à toutes les questions à lui adressées par le jury composé d’éminents professeurs des universités du Bénin, du Togo et de la Côte-d’Ivoire.
Tayo Jacob Affora défendait si bien son travail qu’il a été récompensé séance tenante par un gros cadeau gouvernemental. L’honorable qui était concentré sur la soutenance jette un coup d’œil sur l’écran de son téléphone, sourit et tourne légèrement sa tête pour chuchoter deux mots tout en montrant un message aux parents se l’impétrant assis juste derrière lui. Deux minutes après, la bonne nouvelle passe de bouche à oreille et la salle retrouve une nouvelle physionomie.

Pure coïncidence ou un acte prémédité ? Fallait pas se poser trop de question. C’était le premier résultat de cette thèse. L’impétrant vient d’être nommé Directeur départemental du tourisme et de la culture et des arts (Zou-Collines) en conseil des ministres. Le jury présidé par le
Professeur Brice Tenté va informer
Jacob Affora qui malgré la bonne nouvelle qui pouvait le déboussoler est resté droit dans ses bottes pour finir avec maestria sa présentation.

Lire aussi : Bénin : Yarou , voici la position officielle de l’ancien ministre sur la candidature des Fcbe

Un travail original

Avec pour intitulé : « Tourisme et développement local dans les
Communes de Dassa-Zoumè et
Glazoué dans le département des Collines au Bénin »
, cette thèse de doctorat unique de Géographie, option : Géosciences de l’Environnement et Aménagement de l’Espace, Spécialité (développement local) est un apport à la connaissance des réalités sur l’importance du tourisme dans le développement local dans les communes de Dassa-Zoumé et de Glazoué. Un document de 297 pages qui a permis à l’impétrant d’inventorier les sites touristiques de deux communes sœurs du département des Collines. Un document bien écrit et qui a été salué par tous les professeurs impliqués dans l’encadrement de l’impétrant qui ont unanimement reconnu que le sujet était d’actualité et original.

Le Directeur de la thèse, le professeur titulaire Monsieur Christophe Sègbè Housso et le co-directeur Benjamin Allagbé, Maitre des Conférences ont salué l’effort fourni par l’impétrant. Idem pour le professeur Follygan HETCHELI, de l’Université de Lomé (Togo)...De Parakou, le professeur Imorou Toko Ismael comme son homologue Joseph Kablan de la Côte-d’Ivoire ont reconnu l’originalité de la thèse. Tous les membres du jury sont d’ailleurs unanimes au terme de la délibération que le sujet est d’actualité avec des résultats satisfaisants et exploitables. Mais il va falloir à l’impétrant de miser comme il l’a décrit dans les perspectives, sur les enjeux de l’intercommunalité dans la promotion des activités touristiques dans le département des Collines. Jacob Affora parle aussi de l’effet du tourisme solidaire sur le développement durable des communes du département des Collines.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : le pouvoir parle de 85 morts, 484 blessés dans les violences électorales

« Les communes
de Dassa-Zoumé et de Glazoué disposent d’énormes potentialités touristiques naturelles et qui méritent d’être connues, valorisées et promues en tenant compte des exigences de la demande internationale »,
lit-on dans la conclusion de l’impétrant qui ajoute que leur mise en valeur pose d’énormes problèmes dus à l’ignorance de ces sites et à des contraintes d’ordre naturel, social et organisationnel. La connaissance, l’aménagement et la promotion des sites existants sont donc nécessaires dans le contexte de développement économique des communes.

Des inquiétudes auxquelles le nouveau directeur département du tourisme a déjà des pistes de solutions comme s’il avait déjà pris service devant les éminents membres du jury qui n’ont fait que congratuler le jeune docteur né le 30 mai à Dassa-Zoume.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook