Afrique

Côte d’Ivoire : le pouvoir parle de 85 morts, 484 blessés dans les violences électorales

L’investigateur 11/11/2020 à 19:05

Le scrutin du 31 octobre 2020 est émaillé de violences et cela reste un secret de polichinelle. Quant aux morts, des chiffres sont avancés ça et là par les deux camps.

En effet, de façon officielle, le gouvernement vient de reconnaître qu’il y a eu 85 morts. C’est le porte-parole du gouvernement Sidi Touré qui l’a indiqué au cours d’une sortie médiatique. 85 personnes ont été tuées, dont 34 avant l’élection, 20 le jour du scrutin, et 31 après l’élection.

Lire aussi : Bénin : Yarou , voici la position officielle de l’ancien ministre sur la candidature des Fcbe

Par ailleurs, il y a eu 484 blessés. Et les localités touchées par ces violences sont Dabou, Divo, Daoukro, Yamoussokro, Bougouanou et Toumodi. Au total 225 personnes interpellées, selon le ministre de la Communication. L’opposition, elle, avait dressé, après le vote, un bilan d’ « une centaine » de morts, directement liés à la crise électorale, rapporte la presse locale.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook