Actualité

Bénin : la chasse à la battue désormais interdite dans la Donga

L’investigateur 9/05/2021 à 14:04

A travers un arrêté préfectoral, la chasse à la battue vient d’être suspendue dans le département de la Donga. La décision date du 08 mai 2021.

Jusqu’à nouvel ordre, plus de chasse à la battue dans le département de la Donga. La décision qui émane du préfect, est motivée, selon le contenu par des raisons liées aux troubles à l’ordre public.

En substance, on devine aisément que : c’est « les menaces de troubles à l’ordre public pendant la période d’avant et après le scrutin de l’élection présidentiel » qui conditionnent sa prise.

En effet, un peu avant l’élection présidentielle du dimanche 11 avril dernier, des communes telles que Parakou, Savè, Tchaourou, Bantè ont été le théâtre des affrontements entre les forces de l’ordre et des présumés chasseurs. Et, au terme desdits affrontements, on a dénombré, selon les déclarations du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, 02 mors dans le rang des « assaillants », 21 blessés au sein des forces de sécurité et des dégâts matériels évalués à plusieurs milliards de francs. Pire le 30 avril denier, les forces de l’ordre ont découvert à la suite de deux bus accidentés dans la région de Bantè, 70000 cartouches de calibre 12. En outre, dans la nuit de ce 30 avril, la police togolaise a déclaré avoir intercepté 13000 cartouches de calibre 12 MM en direction de Djougou.
Toutes ces arrestations de munitions constituent, selon une déclaration de ministre Sacca Lafia, ce samedi 08 mai, une source d’insécurité pour le pays. D’autant plus que les individus interpellés après les arrestations évoquent des raisons liées à la chasse.

Or, dans les manifestations, en période électorale, les chasseurs sont souvent indexés pour leur implication dans les violences.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook