Actualité

Bénin : le gouvernement décroche un EuroBond à caractère social et économique sur 16 ans

L’investigateur 21/07/2021 à 07:30

Le Président Patrice Talon a pris l’engagement d’un quinquennat 2021- 2026 « Hautement Social » et le Gouvernement vient de poser la pierre principale de la mise en œuvre de cet engagement.

Le Bénin vient de marquer l’histoire de l’Afrique et du monde en affichant de forte belle manière, son engagement pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) grâce à l’émission inédite d’un emprunt de (500 millions d’Euros soit près de 328 milliards FCFA).

Lire aussi : Madougou : la demande de mise en liberté provisoire de l’ex-ministre rejetée par la Criet

Le Bénin, afin de mettre en œuvre l’agenda 2030, a adopté des mesures ambitieuses d’intégration des 17 ODD dans sa planification nationale ainsi que ses politiques budgétaires et fiscales. Les objectifs du développement durable visés par le bénin sont assis sur quatre piliers : « la population ou le social », « la prospérité ou économie », « planète ou environnement » et « paix ou gouvernance ». Pour évaluer les coûts d’atteinte de ses ODD, le gouvernement béninois a adopté la démarche de chiffrage des coûts d’atteintes des ODD, aussi appelé « Costing ».

Lire aussi : Cinéma : Kevin Glazaï de « Ma Famille » réagit au décès de ‘’Mami’’ Angéline Nadié

L’évaluation du cadre décennal d’action pour l’accélération de la mise en œuvre des ODD au Bénin (2021-2030), publié en novembre 2020 évaluait à près de 18 milliards d’euros pour la période 2021-2025 le coût des mesures accélératrices, en vue de l’atteinte des ODD. Soit Un coût estimatif de près de 2,7 millions d’euros (1,78 milliards de FCFA) pour les actions transversales ; un besoin de financement de près de 4,5 milliards d’euros (2956 milliards de FCFA) pour l’ensemble des actions spécifiques retenues pour les cibles prioritaires éligibles, avec un total de 181 actions dont 46% sont des projets, 13% des programmes et 41% d’autres types d’intervention. Près de la moitié des actions (41%) identifiées sont financées exclusivement par le budget national, 17% sont financées exclusivement par les partenaires techniques et financiers et 24% sont financées conjointement par le budget national et les partenaires techniques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Gohou sans voix après le décès de ‘’la mère de Bohiri’’, réagit

Les obligations ODD / Agenda 2030 émises par le Bénin peuvent s’effectuer sous plusieurs formats suivant les principes des « Obligations vertes, sociales ou durables » établis par l’ICMA : Format exclusivement vert (financement ou refinancement exclusif de dépenses appartenant aux catégories d’éligibilité environnementales) ; format social (financement ou refinancement exclusif de dépenses appartenant aux catégories d’éligibilité sociale) ; format durable (financement ou refinancement de dépenses appartenant à la fois aux catégories vertes et sociales). Toutefois, compte tenu des priorités nationales béninoises et de la volonté de mettre en œuvre un agenda universel et intégré, les émissions en format durable devraient être prédominantes. Le gouvernement du Bénin n’exclut pas d’émettre des Sustainability-Linkeds Bonds indexées à l’atteinte des cibles ODD, selon le développement du marché, et en particulier l’introduction de mécanismes alternatifs à la variation du coupon (rehaussement des efforts/et ou versements à des tiers associatifs opérant dans les domaines en lien avec les cibles de performance durable manquées).

Lire aussi : Mafia foncière à Fidjrossè : 62 hectares querellés, un arrêté préfectoral remis en cause


Les 5 points forts des obligations ODD / Agenda 2030

Loin d’être une simple mobilisation sur les marchés financiers, cette opération est une prouesse inédite à plusieurs titres :
- Il s’agit de 500 millions d’euros (328 milliards FCFA) avec une échéance de remboursement fixée en 2035.
- Par cette opération le Bénin se positionne comme le premier pays d’Afrique à émettre un Eurobond ODD, et l’un des premiers au plan mondial.
- Cette mobilisation permettra de financer divers projets à caractère social et environnemental est historique.

Lire aussi : Divers : « Il a détruit mon vagin en une journée. A peine fini, il se dope et reprend », raconte la victime

- Elle a été conclue à 4,95%, traduisant la confiance renouvelée des investisseurs en la signature du Bénin et a reçu un accueil très favorable de la part des investisseurs, avec un niveau de sur souscription représentant près de 3 fois le montant recherché.
- Un site internet dédié a également été mis en place pour la diffusion des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la stratégie ODD du Bénin.

Lire aussi : Moele-Bénin : voici l’intégralité de la lettre de démission de Céphise Béo Aguiar

Notre pays démontre ainsi qu’un partenariat fructueux avec les investisseurs et les marchés financiers peut servir de levier pour le financement d’un développement harmonieux et durable, pour le bienêtre des populations.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook