Actualité

Bénin : voici les villes bénéficiaires des nouvelles statues que le gouvernement veut réaliser

L’investigateur 1er/12/2022 à 12:34

Lors du conseil des ministres de ce mercredi 30 novembre 2022, les membres du gouvernement ont pris des décisions dont celles concernant la réalisation de nouvelles statues.

De nouvelles statues propres à l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière au Bénin seront réalisées dici peu. Il s’agit des statues TOFFA 1er dans la ville de Porto-Novo et Toussaint Louverture à Allada.

Pour le conseil des ministres, en soutien aux nombreux projets engagés dans le secteur du tourisme pour en faire un véritable secteur pourvoyeur d’emplois et créateur de richesses, le Gouvernement a décidé de restaurer certains monuments liés à l’histoire de l’esclavage et de la traite négrière. Cette initiatives vient à point nommé, puisque de plus en plus, un engouement est constater dans le rang de nombreux touristes d’origines diverses, qui reviennent sur les terres de leurs ancêtres pour mieux s’imprégner des réalités de cette tragédie de plusieurs siècles.
« Les monuments de TOFFA 1er à Porto-Novo et de Toussaint LOUVERTURE à Allada y participent et il est donc envisagé leur réhabilitation complète. Ce faisant, notre pays s’inscrit dans la dynamique de conforter sa position en tant que destination du tourisme mémoriel » peut-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres.

| Lire aussi : Bénin : compte-rendu du conseil des ministres de ce mercredi 30 novembre

Pour ce qui est du monument du roi TOFFA 1er, il sera érigé à l’entrée de la ville de Porto-Novo, sur une place de 11.000 m2 au Nord du futur musée vaudou et sur lequel est prévue la réalisation d’un parc à l’architecture paysagère singulière. La statue aura une hauteur de 18 m et sera posée sur un socle de 3 m, soit une hauteur totale de 21 m. Du côté d’Allada, le monument de Toussaint LOUVERTURE, il sera érigé sur la place actuellement en cours de rénovation à la sortie Nord de la ville. La statue aura une hauteur de 3 m et sera posée sur un socle en béton de 2,70 m de hauteur, soit une hauteur totale de 5,70 m.
Le Conseil a donc marqué son accord pour la réalisation et l’assemblage de ces deux monuments et instruit les ministres concernés d’accomplir toutes les diligences nécessaires à cette fin, renseigne le conseil des ministres.

Ces deux statues, faut-il le rappeler, seront érigée après celles de Bio Guera à l’aéroport international Cardinal Bernardin Ganti à Cotonou et de l’Amazone sur le Boulevard des Armées.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer