Bénin/code électoral

Code électoral : « on ne prend pas le temps d'examiner les choses », selon Joël Atayi-Guèdègbé

Bénédicte BANKOLE 3/06/2020 à 11:15

Suite au blocage constaté lors de l’installation des maires dans certaines communes du Bénin, le parlement s’est réuni en session extraordinaire ce mardi 02 juin 2020 pour se prononcer sur la situation. Au terme de la séance, les députés ont adopté à l’unanimité, la loi portant interprétation et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2020 portant code électoral en république du Bénin. Un acte non apprécié par la société civile, selon les propos de l’expert en gouvernance Joël Atayi-Guèdègbé. A l’en croire, « il est déplorable et qu’on se réfugie derrière son petit besogne... Et pour justifier un travail mal fait ». Plus loin il estime que « … que la loi était lacunaire et on le constate. Et surtout les partis politiques ont démontré leur incapacité à maintenir la discipline en leur sein à sélectionner des candidats qui les représentent dans l’ordre de la dignité. » Quant à la modification, il déclare que « la procédure n’est pas à encourager. Surtout pas et que malheureusement on soit encore obligé de modifier, le code électoral et voir la constitution tel qu’on procède, est parce qu’on prend pas le temps d’examiner les choses, on prend pas le temps d’en discuter ».




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook