Bénin

Cour constitutionnelle : les sages ont raté un historique exploit, selon Les Démocrates

L’investigateur 19/02/2021 à 13:01

Plus de dix recours devant les sept (07) sages de la Cour constitutionnelle après l’invalidation des candidatures par la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA). Mais après les verdicts, les requérants continuent de faire la moue.

Mercredi dernier, les membres de l’institution présidée par le Professeur Joseph Djogbénou ont étudié les différents recours à elle, adressés par les candidats recalés à la présidentielle. Mais aucun n’a prospéré.

Lire aussi : Talon  : voici ce qu’il a dit après la visite médicale de ce matin

Du coup, les commentaires vont bon train. En effet, comme d’habitude, les acteurs de l’opposition au Bénin n’apprécient plus à juste titre, les décisions rendues par les membres de la Cour constitutionnelle. De Kérékou II en passant par Yayi sans oublier l’actuel régime, toutes les décisions rendues par les sages de la Cour constitutionnelle sont interprétées à tort et à travers. Ce qui vaut parfois des qualificatifs tels que « la Cour des miracles » et tutti quanti.

Dans le cadre des élections en cours, la donne devenue une routine dans le camp des opposants n’a pas varié. En conférence de presse hier à leur siège à Jéricho, les membres du parti, Les Démocrates se sont prononcés sur ces différents recours adressés à la Cour constitutionnelle en général et celui de leur candidate Réckya Madougou en particulier. Pour le conférencier Patrick Djivo, la Cour constitutionnelle a raté l’occasion de rentrer dans l’histoire.

Lire aussi : Cour constitutionnelle : intégralité de la décision qui déboute l’ex-ministre Ganiou Soglo

« Nous avons porté un recours auprès de la Cour Constitutionnelle qui a manqué une fois encore l’occasion de rentrer dans l’histoire politique de notre pays en ouvrant la compétition pour cette élection présidentielle », peut-on lire dans leur déclaration. Une sortie médiatique ponctuée par ladite déclaration qui montre sans doute que Les Démocrates ont la dent dure contre les sages de la Cour.

Rappelons qu’en dehors de leur candidate Réckya Madougou, d’autres acteurs de l’opposition tels que l’ancien ministre Ganiou Soglo, Nathanaël Koty, le DUO KINNINNON/AJAVON ect, ont eux aussi, saisi les membres de la Cour pour divers motifs.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook