Bénin/pandémie

Covid-19 : les musulmans célèbrent la Tabaski dans le respect des mesures barrières

Bénédicte BANKOLE 24/07/2020 à 12:15

La célébration de la fête de l’Aïd El Kebir encore appelée fête de la Tabaski ou fête de mouton est prévue pour le 31 juillet 2020 sur toute l’étendue du territoire national. L’information a été rendue publique à travers un communiqué de presse de l’Union Islamique du Bénin (UIB) en date du mercredi 22 juillet 2020. Par ce communiqué, le président de l’UIB Iman Assifatou Mohammed Ali s’est adressé aux fidèles musulmans en les exhortant à fêter dans le respect strict des gestes barrières dus au covid-19. Lire le communiqué :

Communiqué de l’Union Islamique du Bénin

Frères et sœurs en islam, Chers, coreligionnaires, selon des sources concordantes, tant en Arabie saoudite, dans le monde arabe en général que dans certains pays africains disposant de la logistique d’observation de la lune, ce mercredi 22 juillet 2020 consacre le début du mois de Zhul hijja, le

Lire aussi : Bénin : N’Dali, le bruitage et l’encens de piment conseillés pour faire fuir un éléphant en divagation

12ème mois de l’Hégire. C’est un mois qui revêt en islam une importance toute particulière, car il annonce le début pour les pèlerins de l’accomplissement du 5ème pilier de l’islam : le Hadj. Quant au 9ème jour de ce mois correspondant au 30 juillet 2020, il annonce le « Waqfah Arafah », c’est- à-dire la station au mont "Arafah", le rite le plus important du Hadj.
C’est donc en nous fondant sur l’annonce officielle des sommités de l’islam sur le début du mois de Zoul hijja que le Bureau de l’Union Islamique du Bénin (UIB) que j’ai l’honneur de diriger, a le plaisir d’informer toute la communauté musulmane du Bénin que la fête de l’Aïd El kébir, communément appelée Tabaski en Afrique occidentale aura lieu le vendredi 31 juillet 2020.

A cette occasion, le Bureau de l’UIB par ma voix, souhaite à toutes les musulmanes et musulmans du monde entier en général, et du Bénin en particulier, de joyeuses fêtes, malgré le contexte difficile de la pandémie du Covid-19 qui est une épreuve que nous allons surmonter avec succès incha Allah.

Lire aussi : Faits Divers : Kétou, les 1ers témoignages des amis au candidat au Bac, retrouvé mort

Je voudrais profiter aussi de cette occasion pour rappeler à la communauté des croyants, les mérites des dix premiers jours du mois sacré de zhul Hidja. Ce sont des jours où les jeûnes surérogatoires sont fortement recommandés, en se fondant sur le hadith selon lequel Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’Agrée) a rapporté que le Prophète Muhammad (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : "il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours". Les Compagnons disent : "Même pas le Jihâd ?" Il dit : "Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien, rapporté par Al-Boukhary.
C’est aussi le mois au cours duquel, l’immolation de la bête est prescrite au musulman le 10ème jour du mois de Dhul Hijja, devenu un jour de fête dans la sunnah authentique.

Lire aussi : Covid-19 : pour désobéissance à l’autorité de l’Etat, 02 promoteurs de boîte de nuit font les frais

Enfin, parmi les actions à multiplier durant ces 10 jours, on peut citer les efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités.

Enfin, cette année, le hadj et la Umrah sont exceptionnellement réservés aux résidents en Arabie Saoudite pour raison de pandémie du Covid 19. Je voudrais donc demander solennellement à toutes les musulmanes et à tous les musulmans de respecter scrupuleusement les gestes barrières, la distanciation, etc afin que notre combat contre la pandémie du Covid 19 aboutisse.

A l’occasion de la fête de Tabaski, le discours du Président de l’Union Islamique du Bénin, que j’aurai l’honneur de présenter le 30 juillet 2020, insistera sur le déroulement de la fête, les rites qui y sont consacrés et les leçons à tirer de la situation que nous vivons actuellement.

Lire aussi : Bénin : Les grandes décisions du conseil des ministres de ce mercredi 22 juillet 20

Qu’Allah nous Permette de jeûner, qu’il raffermisse notre foi et apaise nos craintes, et qu’il Agrée nos actes d’adoration qui Lui sont voués exclusivement.

Élevons ensemble nos prières pour faire grandir la nation béninoise.

Le Président de l’UIB
Son Eminence Imam Assifatou Mohammed ALI

Farouk Dine MAMA SANNI




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook