Bénin

Grand-Popo : le BEC-CNCVB-RACINE installé en présence du parrain, sa Majesté Sossa Folly-Awon, Roi d’Agoué

L’investigateur 23/11/2020 à 09:06

Le dimanche 22 novembre 2020, la Communauté Nationale du Culte Vodoun du Bénin-Racine (CNCVB-RACINE) a procédé à l’installation des membres du Bureau Exécutif Communal de la sous-section communale de Grand-Popo. L’événement s’est déroulé dans le strict respect des mesures liées au coronavirus.

En effet, c’est au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée en présence du parrain, Sa Majesté Sossa Folly-Awon, roi d’Agoué, des adeptes et autres Vodounon venus de la région et d’ailleurs que l’installation du Bureau Exécutif Communal (BEC) a eu lieu. Une installation qui au final a consacré Dossou Comlan DABEY, président de la CNCVB-RACINE puisqu’il prend désormais les rênes de la CNCVB-RACINE Grand-Popo.

Très attaché aux valeurs ancestrales, Sa Majesté Sossa Folly-Awon, roi d’Agoué et parrain de l’événement y a pris une part active. Aux côtés des organisateurs, il a manifesté son intérêt, à tout ce qui a été fait, et adhéré par ricochet aux idéaux du SYNAMITRAB, structure ayant été à l’origine de la mise en place des CNCVB-RACINE dans toutes les communes du Bénin presque.

Lire aussi : Union Progressiste : Amoussou s’oppose à la démission d’un militant. Lire les motivations

Selon le vénérable Dansou Gazozo, président national SYNAMITRAB, le but visé est de permettre au président de la République, Patrice Talon de rempiler pour un second mandat. Un idéal partagé par Sa Majesté Sossa Folly-Awon, roi d’Agoué, qui au cours de ses sorties médiatiques auparavant, avait énuméré les raisons qui à l’en croire, militent en faveur d’un second pour le chef de l’Etat.
Au terme de la cérémonie d’hier, des rituels ont été faits, suivis de prières pour les membres du gouvernement, le chef de l’Etat et sa famille.

Sa Majesté Sossa Folly-Awon accordant une interview aux médias

Rappelons que les Hounnongan Lawissa, Zowadan de Comè, Kpossou d’Athiémè , Aguida de Lokossa, des délégations venues d’Agoué, de Djanglanmè, Kouvidji étaient aussi de la partie. Une cérémonie agrémentée par des chants et danses, le tout dans la distanciation.
A la fin, il a été demandé aux chefs couvents de réserver aux côtés des autorités politico-administratives, un accueil chaleureux au chef de l’Etat, Patrice Talon qui effectue actuellement une tournée nationale dans 54 villes du pays.



Culture


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook