Bénin

Illassa : l'ex-ambassadeur révèle ce qui l'oppose au ministre Agbénonci

L’investigateur 27/12/2020 à 19:13

Ce samedi 26 décembre 2020, Benoît Illassa, ancien ambassadeur a rendu public, ce qui l’oppose au ministre Aurélien Agbénonci. Par le même occasion, il a dit qu’il souhaite faire la paix avec lui.

Ma main tendue au Ministre Aurelien AGBENONCI pour une réconciliation dans les règles de l’art et dans nos traditions africaines !!!

« La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine ». TERENCE !!!

En cette période des fêtes de fin d’année, chacun formule des vœux selon ses propres croyances, selon sa vocation et selon son espérance !!!

Lire aussi : Médias  : la PADeM-Bénin célèbre les enfants des professionnels à la fête de Noël

Pour ma part, après des envolées lyriques et des prises de position légitime, j’ai décidé de ramener la balle à terre en tendant une main sincère de réconciliation à mon aîné Aurelien AGBENONCI. Sans rentrer trop dans le détail des faits, ce qui m’oppose à lui est purement d’ordre personnel. De quoi s’agit-il ???

Courant 2015, j’ai publié un article intitulé :
« Aurelien AGBENONCI, l’oiseau rare de Tévos » !!!

Dans l’article, je fustigeais cette manière d’aller chercher des candidats en poste dans des institutions internationales pour diriger nos pays alors que ceux-ci regorgent de candidats valables en interne. Bien entendu, je soutenais la candidature de mon champion au moment même où personne n’osait miser un kopeck sur lui. On connaît la suite !!!

Je ne savais pas que cet article était resté au travers de la gorge de celui qui deviendra plus tard ministre sans avoir jamais mouillé le maillot. Je ne le connaissais pas et je ne l’avais jamais rencontré !!!

Je rencontrai Aurelien AGBENONCI, pour la première fois de ma vie, au palais de la République pour les présentations d’usage par la Haute Autorité. Pour moi, rien que de banal !!!

Lire aussi : Football  : l’attaquant portugais, Cristiano Ronaldo remporte un nouveau prix

Mais, à ma grande surprise, le ministre avait instruit ses collaborateurs de me mettre les bâtons dans les roues. Surprenant lorsque la Haute Autorité, Chef du Gouvernement, le seul élu de l’appareil administratif de l’Etat vous élève à un tel poste de dignité Republicaine !!!

C’est à Antananarivo (Madagascar) que Aurelien AGBENONCI va m’apostropher devant ses collaborateurs et des témoins en ces termes peu flatteurs :
« Vous aviez écrit un article contre moi. Mes klebe ont voulu réagir mais je leur ai interdit de répondre (sic) ». Atterré par une telle considération peu diplomatique dans un pays étranger, j’ai gardé mon calme pour voir la suite !!!

Durant ma mission, le ministre AGBENONCI ne m’a jamais accordé un entretien en tête à tête. Mieux, la première fois qu’il est descendu dans ma chancellerie, il a rencontré l’un de mes collaborateurs en tête à tête avant même de me rencontrer avec sa conseillère !!!

La suite est connue de tous. Mon ministre de tutelle a toujours préféré donner crédit à tous les ragots colportés contre ma modeste personne sans jamais me rencontrer, ni à Cotonou, ni à Paris. Comme s’il tirait une jouissance non feinte de ces paradigmes, il préfère en référer à la Haute Autorité à cause de notre amitié !!!

Lire aussi : Accident  : 02 blessés graves, une bâchée consumée sur la route Agbangnizoun-Lalo

Aujourd’hui, j’ai décidé de tourner cette page de ce qui ressemble bien à un mauvais feuilleton. Je m’honore d’avoir beaucoup d’amis au sein du gouvernement de notre pays et non pas des moindres. Le peuple béninois nous a confié une mission républicaine dont nous sommes tous les répondants à l’heure du bilan. C’est mon ancrage désormais pour pérenniser ce qui a commencé avec brio il y a bientôt cinq ans. L’heure du bilan viendra rapidement !!!

C’est, fidèle à mon engagement patriotique, que j’ai décidé de tendre une main apaisée au ministre AGBENONCI. À défaut d’être mon frère, au sens philosophique du terme, il est mon aîné !!!

En conséquence, je suis disponible pour le rencontrer autour d’une colombe de la paix, à sa meilleure convenance !!!

Fait à Cotonou, le 26 décembre 2020.

Benoît ILLASSA
Ambassadeur




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook