Bénin

Koovi : de nouvelles critiques de l’opposant contre ses anciens alliés sur une télévision

L’investigateur 5/04/2021 à 15:49

La chaîne de télévision E-Télé a reçu dimanche 04 avril 2021, Bertin Koovi dans son émission intitulée « L’entretien ». Occasion pour le président de l’Alliance Iroko qui a abordé plusieurs sujets d’actualité, notamment son départ de de l’opposition, d’émettre à nouveau des critiques contre ses anciens alliés.

Lire aussi : Football : le centre de formation CeFes vainqueur d’un tournoi de organisé par la ligue

Pour le président de l’Alliance Iroko, l’opposition béninoise a poussé le bouchon loin de sorte à refuser en bloc tout ce que fait le camp d’en face de bon. « Je faisais partie d’une opposition “maladive” qui peint tout en noir. Nous l’appelons le comportement de la femme jalouse qui ne trouve rien de bon chez l’autre coépouse », a-t-il déclaré. Plus loin, il ajoute qu’il a demandé aux autres leaders de le suivre, mais personne n’a pu le faire. Très déçu, il se dit alors que c’est le moment de faire comme un ancien président africain, Abdoulaye Wade en l’occurrence. Une démarche qui l’a motivé à rejoindre alors, le président Patrice Talon.

Lire aussi : Toboula : une nouvelle publication de l’ex-préfet reçoit des critiques acerbes des internautes

« Avant de prendre ma décision, j’ai appelé la plupart d’entre eux pour leur dire que le droit n’est plus de notre côté. Cela ne sert à rien de continuer la lutte. Les qualités d’un Chef qui conduit une troupe à une bataille, c’est de s’arrêter. Quand vous avez perdu, il faut préserver votre dignité et reconnaître les mérites de l’adversaire », a-t-il reconnu. Une fois l’opposition abandonnée, Bertin Koovi admet que c’est le moment de bâtir une économie fondamentale avec le président Patrice Talon pour le mieux-être du peuple.

Alors que ses amis d’hier, continuent de le considérer comme un traître.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook