Sport/tennis

La légende Roger Federer appelle à la fusion de l'ATP et de la WTA

Judicaël C. GBETO 23/04/2020 à 19:22

Appuyé par l’espagnol Rafael Nadal et plein d’autres stars du tennis mondial, l’homme aux 20 Grands Chelems, le suisse Roger Federer a émis mercredi le souhait de voir fusionner l’ATP et la WTA, en ce moment difficiles pour les sports causé par le Covid-19.

L’homme aux 20 titres de Grands Chelem, Roger Federer s’est interrogé sur la possibilité de fusionner deux grandes instances qui gèrent respectivement les circuits professionnels masculin et féminin de tennis mondial (ATP et WTA), a indiqué la rédaction de L’Internaute.
Il « s’est demandé » sur son compte Twitter, « Suis-je le seul à penser que le moment est venu pour les tennis masculin et féminin d’être réunis pour ne plus former qu’un ?... Je ne parle pas de fusionner les compétitions sur le court, mais de fusionner les deux instances dirigeantes (ATP et WTA) du tennis professionnel masculin et féminin ».
Mais visiblement, il n’est sans doute pas le seul. 2e au classement ATP et longtemps roi sur terre battue, l’autre légende, Rafael Nadal, n’est pas tardé à lui répondre. « Je suis tout à fait d’accord sur le fait qu’il serait excellent de sortir de cette crise mondiale avec la réunion des tennis masculin et féminin en une seule organisation », a soutenu l’Espagnol. Le premier message de soutien venu de chez les dames en réponse à l’actuel 4è au classement ATP est celui de la N°2 mondiale au classement WTA. La Roumaine Simona Halep, a tweeté : « Tu n’es pas le seul ».
En référence à la période difficile traversée par le tennis mondial, à l’arrêt depuis la mi-mars en raison de la pandémie de Covid-19, Federer estime que « Ça aurait probablement dû se faire il y a longtemps, mais le moment est vraiment venu maintenant ». « Nous traversons des temps difficiles (...) et nous pouvons en sortir soit avec deux instances affaiblies, soit avec une instance renforcée... Il est déroutant pour les fans d’avoir des systèmes de classements différents, des logos différents, des sites web différents, des catégories de tournois différentes », a poursuivi l’ancien maître incontesté du tennis mondial.



Sport


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook