Fête des religions endogènes

Le roi Sossa Folly-Awon et sa cour prient pour le chef de l'État, Patrice Talon

L’investigateur 10/01/2020 à 08:46

Au pas de charge, la cour royale d’Agoué a sacrifié à la tradition en procédant au rituel entrant dans le cadre de la célébration de la fête du vodoun. Depuis hier, les cérémonies ont commencé sous le regard bienveillant du premier responsable dudit palais, Sa Majesté, le roi Sossa Folly-Awon Danhouénou. Ce jour, vendredi 10 janvier étant un jour néfaste, a reconnu Sa Majesté Sossa Folly-Awon, nous avons décidé de démarrer les cérémonies la veille. A cet effet, les Tassinon, les Hounon et autres acteurs de la cour royale ont été mobilisés pour prendre une part active à la cérémonie. A l’entame, il y a eu la prière au cour de laquelle le roi et ses collaborateurs ont prié pour la paix dans le monde en général, et le Bénin en particulier. Ils n’ont pas oublié le chef de l’État béninois, son excellence Patrice Talon. "Nous prions pour le gouvernement. Que ceux qui prédisent le malheur aux membres de l’exécutif, trébuchent", ont-ils souhaité. Puis après avoir invoqué les différentes divinités, les Hounon ont immolé les cabris, les poulets et autres animaux apprêtés pour la circonstance.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook