Présidentielle 2021

Madougou : réaction de la candidate des Démocrates à la conférence des députés Progressistes

L’investigateur 12/02/2021 à 21:59

Réckya Madougou, candidate recalée des Démocrates aux élections du 11 avril a animé un point de presse ce vendredi 12 février 2021. Au menu, la question des démarches menées par rapport au parrainage.

En effet, dans la soirée du jeudi 11 février 2021, le groupe parlementaire des députés de l’Union Progressiste a animé au siège du parti à Gbégamey, une conférence de presse. Au cours de cette sortie, les députés proches du régime en place ont laissé entendre que les Démocrates n’ont « pas voulu des élections ».
En conséquence, ils n’ont mené aucune démarche vers les parrains ; et pire ils ont été sollicités à travers leur président, Eric Houndété. Sauf que la réaction a été catégoriquement non.
Mais ce soir face à la presse, la candidate recalée Réckya Madougou a dans sa déclaration, laissé entendre qu’elle a personnellement mené des démarches.

Lire aussi : Assemblée nationale : un député s’adresse en 06 mots aux populations, lire les détails.

« De bonne foi, j’ai personnellement pris contact avec des députés et maires, et j’ai encore les traces des messages que nous avons échangés », a déclaré la Conseillère spéciale à la microfinance du président togolais, Faure Gnassingbé.
Plus est, l’ancienne ministre de Boni Yayi ajoutera : « Ils nous ont dit que leurs fiches de parrainage, qu’ils sont allés retirer individuellement à la CENA conformément à la loi, ont été illégalement confisquées par les chefs de leurs partis ».
Pour Réckya Madougou, les réactions ou les attaques sur les réseaux sociaux contre sa personne, sont la preuve que sa candidature dérange.




 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook