Actualités

Niger : les militaires n'ont pas autorité pour demander le départ de l'ambassadeur de France selon Paris

L’investigateur 26/08/2023 à 10:32

Le ministère français des affaires étrangères a réagi à la décision du régime militaire du Niger, qui a donné 48 heures à l’ambassadeur de France pour quitter le pays. Le Quai d’Orsay estime que les militaires n’ont pas la légitimité pour prendre une telle mesure.

En effet, le Conseil national de sauvegarde de la patrie a annoncé ce vendredi qu’il donnait 48 heures au diplomate français Sylvain Itté pour quitter le territoire nigérien. La décision de lui retirer son agrément a été prise en raison de son refus "de répondre à l’invitation" du ministère des affaires étrangères "pour un entretien" vendredi "et d’autres agissements du gouvernement français contraires aux intérêts du Niger".

Lire aussi : [Niger : le général Abdourahmane Tchiani continue le balayage du système de Bazoum>https://www.linvestigateur.info/?Niger-le-general-Abdourahmane-Tchiani-continue-le-balayage-du-systeme-de-Bazoum&var_mode=calcul]

Le ministère français des Affaires étrangères a confié à l’AFP que "la France a pris connaissance de la demande des putschistes". Il estime que "les putschistes n’ont pas autorité pour faire cette demande, l’agrément de l’ambassadeur émanant des seules autorités légitimes nigériennes élues". Depuis le coup d’État du 26 juillet, les relations entre la France et le Niger se sont dégradées.

Sur la même ligne que la CEDEAO, le gouvernement français exige le rétablissement de l’ordre constitutionnel et la restauration de Mohamed Bazoum dans ses fonctions. Contrairement à d’autres puissances, la France n’est pas défavorable à l’intervention militaire au Niger, annoncée par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

BIENTÔT SUR VOS ÉCRANS







Dernières publications





Facebook