Afrique

Ouattara : le président envisage la création d’un ministère qui n’a jamais existé en Côte d’Ivoire

L’investigateur 14/12/2020 à 19:34

Le président Alassane Ouattara est investi ce lundi 14 décembre pour son troisième mandat. Au cours de son allocution d’investiture, il a annoncé la création prochaine d’un ministère de réconciliation.

Élu président de la République avec 94,27% du suffrage exprimé à l’issue de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, Alassane Ouattara a pris officiellement fonction aujourd’hui, au cours d’une cérémonie de prestation de serment dirigé par le Conseil constitutionnel qui l’a renvoyé à l’exercice de ses fonctions.

Lire aussi : Fcbe  : Atchadé des Démocrates rappelle un vieux souvenir à Hounkpè

Convaincu que les progrès réalisés en matière de réconciliation sont appréciés par ses compatriotes, notamment la loi d’Amnesty d’août 2018, Alassane Ouattara a pris de nouveaux engagements dans ce sens. Afin de consolider davantage la cohésion nationale, le Président de la République envisage de créer un ministère en charge de la réconciliation dans les prochains jours.

« Ce département ministériel aura pour mission de faire une évaluation de nos actions avec pour objectif, le renforcement de la cohésion nationale et de la réconciliation des filles et des fils de notre chère Côte d’Ivoire », s’est-il justifié.

Lire aussi : Criet  : les dossiers inscrits au rôle à la 1ère session criminelle ce mardi

Dans cette dynamique, il a instruit le Premier ministre de reprendre les discussions avec les partis politiques pour mettre en œuvre les recommandations de la Cedeao relatives à la Commission électorale indépendante dans la perspective des élections législatives dans le courant du premier trimestre 2021 afin d’être en conformité avec le calendrier de la mise en place des institutions de la 3ème république.

Alassane Ouattara a également invité, l’ensemble des partis politiques à saisir cette nouvelle opportunité qui s’offre à tous pour aboutir à la décrispation du climat politique par le dialogue afin de renforcer la paix et la stabilité dans notre pays.



Inter


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook