Bénin

Palais de Djimè : le nouveau roi intronisé sous le nom de Dada Dèwènondé Gbêhanzin

Rollis HOUESSOU 28/02/2022 à 11:48

Georges Collinet Béhanzin désigné à l’unanimité le 22 janvier 2022 a été intronisé comme successeur du roi Béhanzin au palais de Djimè, et ensuite roi du Danxomè au palais central d’Abomey, selon le protocole d’accord de succession, ce lundi 28 février 2022.

Au palais du roi Béhanzin, le vidaho au trône du roi Béhanzin a été couronné ce lundi et devient officiellement nouveau Roi de Djimè. Le nom fort du roi est DADA DÈWÈNONDÉ GBEHANZIN. Georges Collinet Béhanzin à l’état civil est transitaire de profession et fut membre du comité de crise qui avait à charge le règlement du conflit au sein des Béhanzin.

En effet, " De façon coutumière dans le royaume de DANXOMÈ, depuis le début de la royauté proprement dite, après le départ vers les ancêtres d’un roi, un vidaho est désigné pour lui succéder. C’est ainsi que depuis le 22 janvier 2022, le successeur au trône du roi BEHANZIN a été désigné. Ce vidaho après avoir reçu les attributs du roi conformément à la tradition devient officiellement le seul et unique représentant au trône de la lignée concernée", rapporte Afrique en 24h.

| Lire aussi : Guerre en Ukraine : l’Ue va armer Kiev et fermer tout son espace aérien à la Russie

Talon, sa médiation a porté ses fruits

Cependant, le choix du successeur de Dada HOUEDOGNI GBÊHANZIN a été possible grâce à la médiation du chef de l’État Patrice Talon. Les supporters des deux frères prétendants au trône du roi Behanzin depuis dix ans étaient chez le Chef de l’Etat le 22 janvier dernier. Malgré la demande du respect strict des us et coutumes et critères de choix par le président de la République, aucun camp ne veut céder.

Il a fallu à la demande du chef de l’Etat, lecture des 41 lois du royaume de Danxomè par l’honorable Gildas AGONKAN pour que la situation soit décantée.

| Lire aussi : Ukraine : l’armée russe reconnaît "des morts et des blessés" dans ses rangs

C’est alors que le Chef de l’État a décidé que les deux protagonistes Dah Houehou wèkèhon Behanzin et Dah Fingnakoun Behanzin soient tous écartés et qu’un autre choix soit fait séance tenante devant dignitaires, cardinaux et autorités publiques (ministre de la défense, maire d’Abomey etc) pour que règne la paix à Djimè.

Chaque camp a alors proposé son candidat et à l’issue du vote devant le chef de l’État, le prince Georges Collinet Béhanzin a été finalement désigné.



Culture

  • "Agbonon dans les labyrinthes du réel"

    17/01/2019 à 09:44

    Le film qui se prépare à enrichir le marché du cinéma béninois est une satire sociopolitique mise sous forme cinématographique pour déstresser la (...)


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer