Bénin

Présidentielle 2016 : les confidences de Bertin Coovi sur l’ancien président Boni Yayi

L’investigateur 10/09/2020 à 11:45

Dans un audio diffusé sur la toile ce mercredi 09 septembre 2020, le président de l’Alliance Iroko, Bertin Coovi a fait des révélations concernant le rôle joué par l’ancien président, Thomas Boni Yayi à l’élection présidentielle de 2016 pour la paix au Bénin.

A en croire Bertin Coovi, président de l’Alliance Iroko, l’ancien président de la République, Boni Yayi a joué un rôle capital pour la paix, au lendemain de l’élection présidentielle 2016. Selon ses propos, c’est le président sortant d’alors, Thomas Boni Yayi qui a instruit le challenger Lionel Zinsou de Patrice Talon, candidat à cette époque, à le féliciter pour sa victoire.

Lire aussi : Présidentielle 2021 : Maître Ferdinand Lawson en lice pour 2021

« J’étais chez le candidat à l’élection de 2016, M. Cyriaque Zacharie Goudali quand le président Boni Yayi me téléphona. Il me demandait quelle est la situation et j’ai dit, M. le président, nous sommes en train de perdre et c’est irréversible », a déclaré Bertin Coovi dans son audio. Puis il poursuit : « … si c’est ainsi, il faudrait que Lionel entre dans l’histoire. Sans attendre la fin de la compétition, qu’il appelle M. Patrice Talon pour le féliciter. De sorte, il repartira en France auréolé de son fair-play démocratique. »

Dans la suite, le président de l’Alliance Iroko révèlera qu’il a, à son tour, appelé un homme de main de Lionel Zinsou et lui a transmis le massage. Mais plus tard, a-t-il dit, le président Boni Yayi rappellera pour savoir si le message a été transmis. D’une manière ou d’une autre, ce fut fait puisque tard dans la nuit, Lionel Zinsou a effectivement appelé Patrice Talon pour le féliciter. Une confidence de Bertin Coovi pour révéler que Boni Yayi est un démocrate hors pair.

Lire aussi : Présidentielle 2021 : Koupaki hors course pour la présidence et la vice-présidence…

Dans son enchaînement, Bertin Coovi a invité l’actuel chef d’Etat, Patrice Talon a œuvré pour la levée du verrou de parrainage afin d’apaiser la tension dans la perspective de 2021.

Dans son audio par ailleurs, Bertin Coovi a félicité les femmes réunies sous le creuset « femmes engagées pour la paix » dans le septentrion, le 07 septembre 2020.
Rappelons que ces femmes appellent à la levée du verrou de parrainage ; autrement l’ouverture de la compétition de 2021 à tous ceux qui désirent y prendre part.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer

Dernières publications





Facebook