Bénin

Procès Soglo vs Moudjaïdou : une pièce réclamée à l’ancien président au tribunal

L’investigateur 25/06/2021 à 19:21

Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a une fois encore, reporté le procès opposant l’ancien président Nicéphore Soglo aux enfants de Moudjaïdou Soumanou.

En France pour un ckeck-up, l’ancien président Nicéphore Soglo n’était pas ce jour, au procès qui l’oppose aux enfants de l’ancien Ministre du Commerce et également ancien Directeur général de la Sodeco, Moudjaïdou Soumanou. Mais à l’audience, selon les informations de Frissons Radio, le juge a réclamé que l’ex-maire de Cotonou produise la preuve de son évacuation sanitaire. Entre autres détails, le conseil de la partie civile n’y était pas également. Donc, le juge en charge du dossier a été obligé de renvoyé l’affaire au 23 juillet prochain.

Lire aussi : Bénin : Hounkpatin reçoit Atrokpo et la Plateforme ‘’The Challenge Initiative’’ (TCI)

L’ancien Président de la République, Nicéphore Dieudonné Soglo a été assigné en justice après sa déclaration faite le 28 février 2021, par les enfants de Moudjaïdou Soumanou qui estiment que le premier président de l’ère du renouveau démocratique a tenu des propos diffamatoires à l’encontre de leur père.

Lire aussi : Bénin : non autorisation de la marche contre la cherté des vivres

En effet, au cours de l’une de ses dernières interventions, en l’occurrence au colloque organisé par le Groupe National de Contact (GNC), l’ancien maire de Cotonou est revenu sur l’affaire dite tentative d’empoisonnement sur la personne de Boni Yayi, ancien président de la République. Au cours de son intervention, il a apostrophé Moudjaïdou Samanou, dans des propos que ses enfants considèrent diffamatoires.

Lire aussi : Couffo : la commune de Toviklin parmi les 06 lauréats du concours « Villes Durables »

Le 09 avril dernier, l’un des avocats du prévenu a soulevé une exception, à savoir que le dossier n’était enrôlé.
Donc avec le report de ce vendredi 25 juin 2021, on en est au second report dans cette affaire.



Société


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook