Actualité

Projet d’un gouvernement de transition : le camp Yayi répond à la mouvance

L’investigateur 15/04/2021 à 06:26

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia a effectué une sortie médiatique ce mercredi 14 avril 2021. Occasion pour lui de faire le bilan des pertes en vies humaines et des dégâts matériels enregistrés lors des manifestations de l’opposition, le mardi 06 avril.

En effet, si on s’en tient aux propos tenus par le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia, c’est qu’il y a derrière le plan de l’opposition qui a appelé à manifester le mardi 06 avril, un plan de scission du pays ou de « formation de gouvernement d’union nationale ». Parlant de ces manifestations dites pacifiques et qui ont tourné au vandalisme, Sacca Lafia dira : « Cette situation est la conséquence des agissements de quelques acteurs politiques qui avaient entrepris d’empêcher, par tous les moyens, la tenue du scrutin. Ainsi, dès le 5 avril à minuit, il était question pour eux de mettre en branle un vaste plan de déstabilisation du pays puis de mettre en place un gouvernement dit de transition. »

En réponse, Eugène Azatassou, vice-président du parti, Les Démocrates contre-attaque sur Frissons Radio. « Nous on avait pas projeté la formation d’un gouvernement de transition ». « L’opposition a appelé à des manifestations pacifiques pour protester contre la prorogation du mandat de Patrice Talon. », a déclaré l’ancien coordonnateur FCBE.

Au cours des manifestations, il y a eu 21 policiers et militaires blessés, 02 assaillants tués, selon les chiffres du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia. Aussi, des dégâts matériels évalués à plusieurs milliards, à en croire le ministre. Une situation qui selon le gouvernement, a été la conséquence du plan de déstabilisation des opposants qui par contre, accusent le président Patrice Talon d’avoir prorogé son mandat, source des manifestations qui ont dégénéré. « Il n’y aurait pas eu de dégâts si des actes d’exclusion n’avaient pas été posé », a dit Eugène Azatassou.



Politique


 
 

 
 
 

Autres publications que vous pourriez aimer



Dernières publications





Facebook